Google Allo : pour Edward Snowden, c’est clair, vous ne devez surtout pas l’utiliser !

 

Google Allo faisait son arrivée hier et à peine quelques heures après sa sortie, une polémique se formait déjà autour de la politique de confidentialité du dernier client de messagerie de Google. Edward Snowden publiait de son côté deux tweets assassins vis-à-vis de l’application. Il lui reproche notamment de ne pas offrir de chiffrement de bout en bout par défaut mais également de collecter et de stocker l’ensemble de vos messages.

google allo edward snowden

Si Google Allo est une application qui se veut très innovante du fait qu’elle repose sur l’intelligence artificielle, elle pose également un gros dilemme. L’utilisateur doit en effet choisir entre sa vie privée et les fonctionnalités proposées, l’intelligence artificielle n’étant pas vraiment compatible avec le niveau de sécurité qu’implique le chiffrement de bout en bout, raison pour laquelle il n’est proposé qu’en option.

Edward Snowden avait déjà soulevé ce problème en mai dernier lors de la Google I/O. Pour l’expert en sécurité, le chiffrement de bout en bout ne devrait pas être un option mais le mode de fonctionnement normal de l’application. Aujourd’hui, il en rajoute une couche sur Twitter :

« Qu’est-ce-que Allo ? Une application Google qui enregistre tous les messages que vous avez envoyés et les rend accessibles à la police, si elle les lui demande. »

Pas plus tard qu’hier, on apprenait que tous les messages échangés via Allo seraient stockés sur les serveurs de Google de façon permanente. Un algorithme va ensuite les analyser de façon a améliorer les différentes fonctionnalités de l’application, notamment les réponses rapides. Bien évidemment, cette volonté d’améliorer l’application n’est que la partie émergée de l’iceberg car qui sait ce que Google pourra ensuite faire de ces données.

La seule solution pour échapper à ce traitement de vos messages est d’opter pour le chiffrement de bout en bout grâce au mode incognito, chose que beaucoup ne feront pas pour pouvoir justement conserver les fameuses fonctionnalités de Google Allo qui font la différence. On relèvera au passage qu’au départ, Google évoquait seulement un stockage temporaire avant de finalement changer son fusil d’épaule.

Pour toutes ces raisons, Edward Snowden vous déconseille de télécharger Allo qu’il considère comme un véritable fléau pour votre vie privée. « N’utilisez pas Allo ». Le message est on ne peut plus clair !



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
android google failles
Android : Google corrige 33 failles de sécurité en novembre 2020

Google vient de lancer le déploiement du patch de sécurité Android du mois de novembre 2020. Avec ce nouveau correctif, la firme de Mountain View corrige un total de 33 failles de sécurité identifiées dans le code de son OS…

tiktok avast adware jeune fille
Android, iOS : Avast découvre 7 nouveaux malwares grâce à une fillette

Sept applications malveillantes ont été repérées sur le Google Play Store et sur l’App Store. Téléchargées plus de 2,4 millions de fois, elles  bombardent l’utilisateur de publicités et le facturent avec des achats in-app inutiles. Fait incroyable, les chercheurs d’Avast…

android failles google corrige septembre
Android : Google corrige 52 failles de sécurité en septembre 2020

Android souffre d’un total de 52 failles de sécurité, annonce Google dans son traditionnel bulletin mensuel. Bien décidé à protéger les utilisateurs contre les malwares et les pirates, le géant américain a lancé le déploiement d’un patch correctif sur tous…