Google est accusé de faire grimper les prix des smartphones Android

 

Une nouvelle plainte pour pratiques anticoncurrentielles vient d’être déposée contre Google, sous forme de class-action, pas plus tard qu’hier devant la justice californienne. Si habituellement, en tant que consommateurs, on est habitué à prendre ce genre d’affaires avec un certain recul, dans le cas présent plus d’un d’entre nous risquent de se sentir concernés puisque la firme est accusée de faire grimper les prix des smartphones et des tablettes sous Android à cause des accords de licence passés avec les constructeurs pour imposer ses services et son moteur de recherche par défaut.

Pour pouvoir commercialiser leurs smartphones sous Android, les constructeurs comme Samsung ou HTC, pour ne citer qu’eux, doivent non seulement précharger un certains nombres d’applications Google sur leurs appareils, parmi lesquelles Google Search, YouTube, Gmail ou encore le Google Play, mais également leur accorder un placement au premier plan.

Google est accusé de faire monter les prix
Google accusé des prix élevés des smartphones Android.

Une pratique jugée anticoncurrentielle car sans ces accords qui les lient avec Google, les équipementiers seraient alors libres d’intégrer le moteur de recherche de leur choix, ce qui permettrait aux moteurs de recherche concurrents d’accroitre leur efficacité du fait que les requêtes des utilisateurs seraient plus nombreuses, mais pas seulement car comme le précise le procès verbal, ils paierait alors des redevances conséquentes aux constructeurs afin de pouvoir imposer leur services sur les dits appareils.

Par conséquent, les coûts de production des appareils seraient plus facilement amortis, ce qui se traduirait donc par une baisse globale des prix de ventes des smartphones et tablettes Android. Un raccourci qui peut certes sembler facile, toutefois ce lien de causalité entre la nature des accords de licence passés entre Google et les constructeurs et les prix de vente des appareils est néanmoins mentionné noir sur blanc dans le procès verbal dans lequel on peut lire :

Le rôle joué par Google en plaçant cette suite d’applications dans laquelle on retrouve, entre autres, Google Play et YouTube a entravé le marché et maintenu le prix des appareils vendus par des constructeurs comme Samsung ou HTC artificiellement élevé.

D’ailleurs à ce sujet, quel devrait-être, selon vous le juste prix pour un smartphone haut de gamme ?

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
bitcoin
Bitcoin : le cours chute lourdement sans effacer les gains de 2020

Le Bitcoin a connu une lourde chute ce lundi, passant d’un maximum de 34.135 euros le 8 janvier à un minimum de 22.500 euros dans les premiers échanges lundi. Depuis le cours très volatile de la cryptomonnaie s’est stabilisé autour…

tesla elon musk bourse
Elon Musk détrône Jeff Bezos et devient l’homme plus riche du monde

Elon Musk, fondateur de Tesla, PayPal et SpaceX, vient de devenir l’homme le plus riche du monde. Avec une fortune estimée à près de 190 milliards de dollars, l’excentrique homme d’affaires détrône Jeff Bezos, l’illustre PDG d’Amazon. Elon Musk doit l’impressionnante augmentation…

bitcoin 40 000 dollars cours
Le Bitcoin passe la barre des 40 000 dollars, un record

Le Bitcoin enchaîne les records. La mère des cryptommonaies vient de franchir la barre des 40 000 dollars. En l’espace de quelques semaines, la valeur du BTC a plus que triplé. Après le crash de mars 2020, le Bitcoin profite…

huawei samsung display vendre écrans oled
Samsung annonce des bénéfices en hausse de 30 % malgré la pandémie

Samsung vient d’annoncer des bénéfices opérationnels en hausse de 25,7% pour le dernier trimestre de l’année 2020. En dépit de la crise économique et sanitaire, le géant sud-coréen a gagné 9.000 milliards de wons, soit 6,7 milliards d’euros, en l’espace de trois…

avions amazon
Amazon possède désormais ses propres avions pour effectuer ses livraisons

Amazon se lance dans l’achat d’anciens avions de ligne. Alors que l’entreprise louait jusqu’ici des cargos pour effectuer ses livraisons, elle possède désormais 11 aéronefs et prévoit d’en acquérir d’autres à l’avenir. La crise de COVID-19 a en effet fait…