Galaxy S6 : 500 faux fans payés pour assister au lancement en Chine, Samsung dément

Maj. le 25 novembre 2018 à 14 h 25 min

Voilà une information qui pourrait prêter à sourire. Alors que Samsung a annoncé en grande pompe ses Galaxy S6 et Galaxy S6 Edge lors du MWC 2015 de Barcelone, le coréen aurait visiblement eu du mal à réunir un public assez large lors de sa conférence de presse de lancement des deux flagships en Chine. Pour remplir la salle, la marque aurait payé 500 faux fans pour assister à l’évènement.

galaxy s6 faux fans payes lancement chine samsung dement

Vendredi, Samsung organisait la conférence de lancement de ses Galaxy S6 et Galaxy S6 Edge en Chine. Dans la salle 1000 personnes étaient présentes. Le problème, c’est que la moitié aurait été payée par Samsung pour participer à l’évènement.

D’abord, des « recruteurs » de « fans » auraient été payés 3,20 dollars par fan recruté. Ils devaient recruter en priorité des personnes de moins de 30 ans, ayant le profil étudiant. Les fans en question, quant à eux, auraient reçu 4,80 dollars par heure passée à la conférence.

Le mot d’ordre était simple : dire aux reporters présents dans la salle à quel point ils étaient fans de la marque et combien ils voulaient ces Galaxy S6 et Galaxy S6 Edge. Autre petite tâche à accomplir, poster leur photo, nom et numéro de téléphone sur WeChat et aimer la page Samsung Galaxy sur le réseau social chinois Baidu.

En plus de ce procédé, Samsung aurait aussi payé plusieurs groupes de 20 à 30 « fans professionnels ». Eux auraient directement été contactés par Samsung Beijing pour participer à l’évènement. Un membre de Samsung aurait effectué son recrutement et expliquer le procédé dans un groupe de chat sur WeChat.

Suite à cet article, Samsung a publié un billet sur son blog pour démentir les propos tenus par le site. Selon le coréen, toutes les personnes présentes avaient été invitées, il s’agissait de clients et de membres.

Nos résultats ont montré que personne n’a été engagé ou payé sous aucune circonstance pour assister à l’événement. Nous poursuivrons également nos efforts pour trouver comment cette histoire est arrivée. – Samsung –

Le coréen ajoute que l’article a été retiré par le site chinois et qu’il compte lui demander de publier un rectificatif. Pour les plus sceptiques, rappelons qu’il y a deux ans, Samsung a déjà été pris la main dans le sac pour avoir payé des internautes afin qu’ils publient des critiques négatives sur les smartphones HTC.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !