Galaxy Note 7 : plus d’un million de personnes l’utilisent encore malgré les risques

Le Galaxy Note 7 a été retiré de la vente, sa production a été définitivement arrêtée et il fait l’objet d’un second rappel suite à ses problèmes d’explosion. Pourtant, ça n’empêche pas certains de vouloir le garder à tout prix. D’après les derniers chiffres de l’institut Korea JoongAng Daily, plus d’un million d’utilisateurs auraient conservé la dernière phablette de Samsung, persuadés qu’il ne pourront pas trouver mieux sur le marché.

galaxy note 7 utilisateurs

C’est désormais officiel, tous les Galaxy Note 7 en circulation seront désactivés à distance à l’issue du second rappel actuellement en cours. Une façon pour Samsung de dissuader ses clients de conserver un smartphone susceptible d’exploser à tout moment. Toutefois, sur les 1,9 million de modèles rappelés, plus d’un million d’utilisateurs l’auraient encore en leur possession, soit plus de la moitié.

Un choix incompréhensible quand on y pense. En dehors du fait qu’il sera prochainement désactivé, quel intérêt de garder un smartphone qui non seulement présente des risques mais en plus ne sera jamais mis à jour sous une nouvelle version d’Android puisqu’il a été retiré de la vente ?

En outre, le Galaxy Note 7 est désormais interdit en avion. Voyager avec lui aux USA est à présent considéré comme un crime fédéral passible d’une amende de 179 933 dollars et d’une peine de 10 ans prison. Sans doute la raison pour laquelle depuis peu, Samsung l’échange directement dans certains aéroports.

Face au refus de certains utilisateurs d’échanger leur phablette, le professeur de commerce international à l’Université de Dongduk, Choi Soon-hwa, semble avoir une explication :

« Il est fort probable que les utilisateurs actuels du Note 7 fassent partie des premiers adopteurs qui privilégient les nouvelles fonctionnalités, compte tenu du fait qu’il l’ont acheté dès sa sortie en août. Ils pourraient même penser que les nouvelles fonctionnalités sont plus importantes que leur sécurité »

Bien que les utilisateurs ayant souhaité conserver l’appareil soient conscient du problème, toute explosion qui pourrait survenir dans le futur serait susceptible de porter un nouveau coup à l’image de Samsung. Notez que vous avez jusqu’au 3 décembre pour obtenir un échange ou un remboursement de la phablette.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !