Galaxy Note 7 : pour Bloomberg, Samsung a tout raté en voulant aller plus vite qu’Apple

Maj. le 12 novembre 2018 à 16 h 24 min

Le Galaxy Note 7 est sans doute le plus gros ratage de toute l’histoire de Samsung en raison de ses problèmes de batterie qui ont malheureusement entraîné différents incidents plus ou moins graves. Pour Bloomberg, Samsung a commis l’erreur d’aller trop vite dans le but de dépasser Apple.

galaxy note 7 excuses

Très tôt ce matin, on apprenait qu’un utilisateur du Galaxy Note 7 avait décidé d’attaquer Samsung en justice après avoir été sévèrement brûlé par l’explosion de sa phablette. Un cas parmi tant d’autres puisqu’aux USA, on dénombre désormais 92 cas d’incidents dont 26 cas d’explosions avec brûlures et 55 cas de dégradations matérielles.

Pour Bloomberg, la cause du problème est toute simple. En début d’année, de nombreux rapports d’analystes faisaient état d’un iPhone 7 peu innovant qui serait surtout une mise à jour du 6S. Samsung aurait ainsi voulu accélérer le lancement de sa phablette quitte à mettre la pression sur ses fournisseurs. Et c’est ainsi que le Galaxy Note 7 a fait son arrivée en Corée dès le 19 août.

Pour respecter ce timing, Samsung a mis les bouchées doubles car son but n’était pas seulement d’arriver avant Apple, il voulait également marquer une vraie rupture avec les modèles précédents et proposer plus de nouveautés que son rival. Le Note 7 propose, en effet, un grand écran incurvé, un scanner d’iris et une généreuse batterie de 3500 mAh dans une épaisseur réduite.

Le hic, c’est que pour concevoir ce petit bijou technologique, Samsung a imposé des délais très courts à ses fournisseurs notamment à Samsung SDI qui avait en charge la fabrication de 70% des batteries. Des batteries qui se sont sans doute retrouvées dans un espace trop étroit au point de causer surchauffes et explosions. Depuis que l’affaire a éclaté, l’image de Samsung souffre d’une très mauvaise publicité tandis que l’iPhone 7 a reçu un excellent accueil de la part de la presse.

Aujourd’hui, certains analystes suggèrent que le Galaxy S8 pourrait sortir en avance de façon à limiter les impacts du « boomgate » sur les ventes et l’image de Samsung mais est-ce vraiment une idée judicieuse ?

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !