Free Mobile fait 30% de marge sur le forfait à 2€ !

Maj. le 30 septembre 2018 à 12 h 20 min

Xavier Niel aime bien les coups de communication bien ciblés et l’homme n’est pas avare en formules chocs. C’est sans doute pour cette raison qu’il a accepté de se livrer à l’exercice de l’interview de Vox Pop le week-end dernier, dans l’émission d’un autre trublion de l’information nommé John Paul Lepers. Les questions au sujet du parcours personnel laissent bien vite la place à celles sur le quatrième opérateur mobile qu’est devenu Free à force de pugnacité.

Xavier Niel revient sur ses études, très fier de n’avoir que son bac, l’accent est alors mis sur le côté autodidacte de l’entrepreneur qui figure aujourd’hui parmi les personnalités les plus riches de France. Il évoque son éducation dans une famille normale, loin des élites, et ses débuts dans le minitel rose qui lui valent ses premières réussites.

Free Mobile Xavier Niel

Au sujet des opérateurs mobiles, Xavier Niel revient sur l’entente qui liait les trois opérateurs mobiles nationaux avant qu’ils soient condamnés durant les années 2000. C’est dans ces conditions que les premières bases de Free Mobile furent envisagées. Lors du lancement commercial, il y a ainsi eu quasiment un million d’abonné au cours du premier jour, preuve d’un engouement réel pour la proposition du quatrième opérateur.

Autre anecdote intéressante sur les deux forfaits proposés par le troisième opérateur de téléphonie qu’est Free Mobile aujourd’hui. Il y aurait une marge autour des 30% sur les deux offres. Soit aux alentours de 6 euros sur le forfait à 19,99 euros et même 60 centimes d’euros sur celui à 2 euros. Ces chiffres donnent le vertige quand on les compare à la situation existante avant l’arrivée de Free sur le créneau de la téléphonie mobile.

L’autre gros apport aura été de démocratiser la 4G sur les deux forfaits sans le moindre supplément à la condition express de disposer d’un appareil compatible. En agissant ainsi, Xavier Niel estime avoir stimulé la concurrence qui aurait eu à coeur de se développer au plus vite. Retrouvez l’intégralité de l’interview avec d’autres informations captivantes ci-dessous.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Free Mobile fait grimper les débits 4G de 30% jusqu’à 410 Mb/s

Free Mobile vient d’activer une technologie, la modulation d’amplitude en quadrature (256 QAM) sur son réseau 4G. Cette technologie permet de booster les débits en agrégeant le signal de plusieurs fréquences ce qui permet d’atteindre jusqu’à 440 Mb/s en 4G++…

Free accuse BFM TV de faire fuir les abonnés Freebox

Free accuse BFM TV d’avoir fait fuir une partie de ses abonnés Freebox au cours du second trimestre 2019. D’après le FAI, la chaîne d’information a manqué de partialité dans le traitement de son bras de fer avec Altice-SFR.  Ce…

Free a perdu 92 000 abonnés au second trimestre 2019

Free et Free Mobile continuent de perdre des abonnés, révèle Iliad. Au cours du second trimestre de 2019, le FAI a perdu 15 000 abonnés Freebox. Côté mobile, l’opérateur a perdu jusqu’à 77 000 clients, surtout à cause du fameux…

5G : Free Mobile commence enfin à tester le réseau en France

Free Mobile commence finalement à tester le réseau 5G en France, plus d’un an après Orange, SFR et Bouygues Télécom. L’Arcep vient en effet d’autoriser l’opérateur de Xavier Niel à déployer une première antenne de test à Paris. L’expérimentation débutera…

Fibre FTTH : Free est le meilleur FAI selon nPerf

Free est le champion de la fibre FTTH d’après le dernier baromètre nPerf. Il est le FAI à proposer les meilleurs débits descendants et montants sur cette technologie. Orange est dernier du classement sur cette catégorie, mais conserve la tête…