Free est libre de ne pas diffuser les chaînes d’Altice-SFR, tranche le CSA

 

Free peut librement refuser de diffuser les chaînes d'Altice-SFR, a estimé le CSA. Néanmoins, le groupe de Patrick Drahi a tout à fait le droit d'exiger une rémunération pour la diffusion de BFM et RMC sur les Freebox. Si aucun accord n'est trouvé entre les deux parties, les abonnés Freebox pourraient donc se retrouver privés des chaînes du groupe. 

free bfm rmc accessibles freebox

Avec un peu d'avance, le CSA a rendu son verdict dans le bras de fer qui oppose Free à Altice-SFR. Depuis mars dernier, Altice-SFR demande 5 millions d'euros à Free pour les droits de diffusion des chaînes BFM TV, RMC Story, BFM Business et RMC Découverte. Pour le moment, Free refuse fermement de négocier estimant n'avoir pas reçu de véritable proposition commerciale de la part d'Altice, qui a finalement saisi le CSA.

Altice-SFR a le droit de demander à Free de rémunérer les chaînes BFM et RMC, tempère le CSA

Si Free refuse les conditions posées par Altice-SFR, il est en droit de ne pas diffuser les chaînes sur ses Freebox, a assuré le CSA dans un communiqué relayé par l'AFP. L'opérateur n'est donc pas contraint d'accepter de signer un nouveau contrat de diffusion avec Altice-SFR. “Le CSA ne prononce pas d’injonction à l’encontre de la société Free” précise le CSA.

Par contre, Altice-SFR est libre d'exiger une rémunération pour la diffusion de ses chaînes. “Si les éditeurs peuvent demander une rémunération pour la reprise de leurs chaînes sur les réseaux non hertziens, rien n'impose aux distributeurs de les reprendre sur ces réseaux” explique le CSA.  L'organisme se contente ainsi d'éclaircir le cadre légal actuel sans prendre parti pour un acteur en particulier.

Lire aussi : coupure de BFM et RMC : Orange prend la défense de Free contre Altice-SFR

“Le CSA, qui a fait ses meilleurs efforts pour aider les parties à parvenir à un accord, les invite à poursuivre leurs échanges dans l'intérêt des téléspectateurs” encourage le régulateur. Pour l'heure, le conflit est donc revenu au point de départ. Free et Altice-SFR parviendront-ils à s'entendre ? Les chaînes vont-elles disparaître des Freebox ?



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
molotov 12 millions utilisateurs
Molotov compte 12 millions d’utilisateurs et améliore ses offres payantes

Molotov revendique désormais jusqu’à 12 millions d’utilisateurs. Pour marquer le coup, la plateforme française a décidé d’enrichir ses offres payantes, Molotov Plus et Molotov Extended, sans augmenter le prix de l’abonnement. On fait le point sur les nouveautés de Molotov.  Quelques jours…