La France, un des pays européens où Internet est le moins sûr

 

Selon un sondage d'Eurostat pour la journée de la sécurité sur Internet, un tiers des internautes français ont rencontré un problème de sécurité sur le Web l'année passée.

sécurite-internet

C'est en effet le constat alarmant que dresse Eurostat. Il englobe à la fois les utilisateurs victimes d'un virus, ceux victimes d'atteintes à la vie privée, ceux qui ont été victimes du phishing, 2 millions de personnes l'ont été l'année dernière en France pour rappel.

Mais aussi, ceux qui ont subi une utilisation frauduleuse de leur carte bancaire. Les enfants victimes de sites inappropriés sont aussi comptabilisés dans l'enquête, mais alors où se situent les Français par rapport à leurs voisins ?

Si l'on additionne tous ces problèmes, les Français ont été plus touchés que les européens en moyenne avec 25 % des utilisateurs, ils feraient même partie des 5 pays les moins sûrs d'Europe avec Malte (34%), le Portugal (36%), la Hongrie (39%) et la Croatie (42%), d'après l'Office statistique de l'Union européenne.

À l'inverse, la République Tchèque est le pays où les problèmes de sécurité sont les moins fréquents (10%), devant les Pays-Bas (11%), la Slovaquie (13%), l'Irlande (14%) et Chypre (15%).

graph-securite-internet

Les Français témoignent avoir été plus touchés que la moyenne européenne par des virus informatiques (29 contre 21%). Néanmoins, en 2010, la même enquête signalait 34 % d'internautes victimes de ces désagréments, nous progressons donc de 5 %.

A l'occasion de cette journée de la sécurité, commencé il y a dix ans, l'objectif est de « promouvoir une utilisation plus sûre et plus responsable des technologies en ligne et de la téléphonie mobile, en particulier chez les enfants et les jeunes ». Rappelons que Google a frappé un grand coup en offrant 2 Go de stockage supplémentaire sur son cloud Drive aux utilisateurs qui sécuriseraient leur compte.

Toujours selon Eurostat, les « craintes relatives à la sécurité » ont découragé certaines internautes de faire des achats sur Internet, pour 19 % d'entre eux, ou de réaliser des opérations bancaires (18%), en 2015.

Certains ne se connectent même pas s'ils ne sont pas sur leur propre réseau sans fil, ils représentent 13 % des interrogés, selon l'Office statistique de l'Union européenne. L'enquête concerne des personnes de 16 à 74 ans au cours du deuxième trimestre 2015.

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
kaspersky smartphone
Kaspersky va lancer un smartphone “impossible à pirater”

Kaspersky Lab est en train de développer un smartphone présenté comme “impossible à pirater”, selon le PDG de la firme Eugène Kaspersky. La firme semble désormais mettre toute son énergie dans de nouvelles initiatives autour de la vie privée et…

top 200 pires mots passe 2020
Voici le top 200 des pires mots de passe de 2020

Le top 200 des pires mots de passe de l’année 2020 est désormais disponible. Comme tous les ans, l’indémodable 123456 arrive en tête du classement. Parmi les thématiques favorites des internautes, on trouve le divertissement, les grossièretés, les prénoms ou les suites de chiffres….

tesla powerwall faille
Tesla : une importante faille de sécurité menace les batteries Powerwall

Des chercheurs en sécurité informatique ont détecté une faille de sécurité importante dans le Tesla Backup Gateway, le système qui gère les connexions au réseau des Powerwall, les batteries de stockage d’énergie domestiques du constructeur. En 2015, Tesla a lancé…

carte sim arnaque
Elle se fait pirater sa carte SIM et perd 17 000 €

Un pirate a réussi à pirater la carte SIM d’une utilisatrice à de multiples reprises, interceptant à sa place les SMS de double authentification. Malgré de nombreuses tentatives pour stopper le processus, le hacker a réussi à voler 17 000…