Forfaits : Bouygues, Orange, SFR et Free attirent toujours plus de consommateurs

 

Selon le dernier rapport de l'Arcep, le marché mobile français a profité d'une accélération de croissance au deuxième trimestre 2017. Cette évolution serait principalement liée au succès des forfaits Orange, Free, SFR et Bouygues.

arcep opérateurs frofaits croissance marché mobile

L'Arcep vient de publier son observatoire des marchés des communications électroniques pour le deuxième trimestre 2017. Le rapport révèle que le nombre de cartes SIM en circulation en France au 30 juin 2017 s'élève à 73,5 millions.

Ce nombre représente une hausse de 2,2% par rapport au deuxième trimestre 2016. Au total, 1,6 million de cartes SIM supplémentaires sont en circulation. C'est la hausse la plus importante depuis la fin de l'année 2014  pour le marché mobile français.

Entre avril et juin, 460 000 cartes SIM supplémentaires ont rejoint le circuit, contre 340 000 l'an dernier à la même période. Le nombre de cartes SIM dites « post-payées » a augmenté de 515 000, mais cette hausse est tempérée par le nombre de cartes prépayées qui a diminué de 55 000. La diminution des cartes prépayées a débuté en 2012 et ne cesse de se poursuivre depuis lors. C'est la preuve que les consommateurs favorisent désormais les forfaits proposés par les opérateurs.

Forfaits : les cartes SIM prépayées ont de moins en moins de succès

Notons que 96,5% des cartes en circulation sont actives, soit 70,9 millions. Le nombre de cartes actives a augmenté de 1,8% par rapport à l'an dernier. En revanche, le nombre de cartes prépayées actives a baissé de 4,7% en un an pour tomber à 76,4%.

Les quatre grands opérateurs Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free totalisent 68% du nombre de cartes en circulation supplémentaires, à savoir 310 000 cartes. De leur côté, les opérateurs virtuels profitent d'une augmentation de 150 000 cartes, et cumulent désormais 10,7% de parts du marché avec 7,6 millions de cartes en circulation. C'est un retour à la croissance pour les opérateurs virtuels après deux trimestres de baisse.

Dernier point mis en lumière par le rapport de l'Arcep : la forte croissance du nombre d'abonnés sans engagement. Ce nombre a augmenté de 5% en un an. Désormais, 67,5% des forfaits vendus en métropole sont sans engagement, Sur le marché résidentiel, ce pourcentage atteint 72,3%.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
fibre optique
Fibre optique : la France compte désormais plus de 10 millions d’abonnés

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes (Arcep) vient de publier les derniers chiffres du quatrième trimestre 2020 concernant la progression du déploiement de la fibre optique (FTTH) en France. Le pays compte aujourd’hui plus de 10 millions d’abonnés….

5g
5G : tout ce qu’il faut savoir sur le réseau du futur

La 5G, on en entend parler de plus en plus. Ce réseau du futur, tous les industriels y croient. Il permettra de nous faire vivre dans un monde ultra-connecté où les voitures se déplaceront en toute autonomie. Entre autre.

Free 5G
La 5G arrive d’ici quelques jours à Paris selon Free

La 5G ne va pas tarder à arriver sur Paris. Free a affirmé sur Twitter que la nouvelle génération de téléphonie mobile sera disponible dans quelques jours seulement dans la capitale. Xaniel Niel avait prévu l’activation des antennes pour fin…

antenne 4g barometre
La 4G de Free Mobile serait responsable de coupures TV

Free Mobile est accusé de priver des dizaines de Français de TV. D’après l’ANFR, une antenne 4G récemment déployée par l’opérateur perturbe le signal de la TNT. L’agence nationale des fréquences demande aux personnes concernées de déposer une réclamation. En théorie, Free Mobile est responsable…

bruxelles roaming abolition
Bruxelles va prolonger l’abolition du roaming en Europe jusqu’en 2032

Bruxelles veut prolonger la suppression du “roaming” ou des frais d’itinérances dans toute l’Union européenne pour les dix ans à venir. La Commission européenne souhaite garantir “la même qualité et la même vitesse de connexion” que dans leur pays d’origine…