Firefox : le surf anonyme par défaut avec Tor ?

Maj. le 10 avril 2016 à 18 h 58 min

Il s’agit peut-être la nouvelle du jour pour les férus de surf anonyme. Tor pourrait s’associer à Firefox afin de proposer nativement une navigation cryptée dans un « mode de navigation privée ». Si Tor est déjà connu des initiés, un tel rapprochement aurait le mérite de faire découvrir le système au plus grand nombre, mais il reste encore plusieurs détails à régler.

C’est au détour de la mailing list à destination des développeurs de Tor que Andrew Lewman, le directeur exécutif du projet, explique qu’il s’est longuement entretenu avec l’éditeur d’un célèbre navigateur web qui aurait envie d’exploiter Tor dans son « mode de navigation privée ». Dans les faits, cela reviendrait donc à proposer un navigateur avec les fonctionnalités permises par Tor. Tout utilisateur de ce navigateur aurait ainsi la possibilité d’activer ou non les options anonymes.

Firefox

Si le navigateur intéressé n’est pas cité expressément, le jeu de pistes est suffisamment précis pour nous orienter vers Firefox. Comme Tor est de facture open-source, l’éditeur du navigateur encore mystère est déjà en train de procéder à des tests incluant les fonctionnalités d’anonymisation. Mais quand Andrew Lewman évoque un soft qui a entre « 10% et 20% du marché international », alors le doute n’est plus permis. Seul Firefox se situe à environ 18% de parts de marché tandis que Chrome dépasse les 45% et qu’Internet Explorer est au-dessus des 20%. Safari atteint quant à lui à 12% seulement.

Le problème auxquels les deux parties sont confrontées concerne la charge du réseau. En effet, avec potentiellement 300 millions de nouveaux utilisateurs (dans l’hypothèse de Firefox) qui pourraient vouloir tester Tor via les nouveaux outils à disposition, il est impossible que le réseau se maintienne avec l’infrastructure actuelle. L’éditeur du navigateur est donc prêt à s’associer avec les développeurs de Tor afin de trouver une solution efficace pour un tel afflux d’internautes.

Avec quelques modifications rapides du côté de Tor, Mike Perry, développeur en chef, suggère qu’il serait possible de maintenir une même qualité de service pour 100 millions d’utilisateurs quotidiens. Avec des travaux plus importants, il serait alors possible d’augmenter encore la charge. D’où l’intérêt de s’associer avec un partenaire sérieux et partageant les mêmes idées.

Nous n’avons plus qu’une hâte, tester le service intégré au fameux navigateur ! Ce serait une excellente nouvelle pour Firefox qui poursuit d’ailleurs son ascension fulgurante !

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Téléchargez GHIDRA et prenez vous pour un espion de la NSA

Le logiciel GHIDRA utilisé par la NSA pour repérer et contrer des programmes malveillants est désormais disponible gratuitement pour tous. Open-source, il peut même être amélioré par la communauté.  Comme promis, la National Security Agency (NSA) des États-Unis a rendu…

CMS : 90% des sites web piratés utilisent WordPress

90% des sites web piratés utilisant un CMS tournent sous WordPress d’après Sucuri, une entreprise spécialisée en sécurité web. Les sites e-commerce sont particulièrement prisés des hackers pour la simple raison qu’ils permettent d’accéder aux données bancaires des utilisateurs. Ce…

Windows : le nombre d’attaques phishing a explosé en 2018

Microsoft révèle dans son rapport Security Intelligence Report 2018 quelle cybermenaces ont visé l’écosystème Windows au cours de l’année passée. Le nombre d’attaques phishing a explosé de 150% tandis que le nombre de ransomware est en déclin. Globalement, le rapport relève…

Chrome : 85% des extensions se moquent de votre vie privée

Une étude Duo Labs autour des extensions Chrome révèle que 85% d’entre elles n’ont aucune politique en matière de vie privée – un document qui explique clairement comment vos données seront utilisées en cas de collecte. Pour en arriver à…

Attention, ce câble USB peut pirater n’importe quel ordinateur

Ce câble USB modifié permet à un attaquant de pirater n’importe quel ordinateur. Conçu par un chercheur en cybersécurité, cet accessoire peut réagir à des commandes à distance transmises par un pirate. Bientôt produit en masse, il est destiné à mettre en garde le grand public…