Firefox spamme les internautes avec des offres d’abonnement VPN

Mozilla commence à vendre des abonnements VPN directement depuis son navigateur Firefox. Un moyen de se rémunérer tout en gardant les données des utilisateurs à l’abri.Un partenariat a été conclu avec ProtonVPN, mais d’autres services devraient suivre dans le futur. Firefox avait déjà commencer à afficher des contenus sponsorisés dans les onglets de certains internautes pour améliorer son modèle économique. 

firefox vpn

Firefox va bloquer par défaut les trackers publicitaires mais va aller encore plus loin pour aider les utilisateurs à rester anonymes sur le web. Mozilla a communiqué par l’intermédiaire d’une note de blog qu’il allait commencer à vendre des abonnements VPN, proposés directement depuis son navigateur.

Firefox va servir à vendre des forfaits VPN pour Mozilla

Pour commencer, un partenariat a été conclu avec ProtonVPN, qui est considéré par Mozilla comme étant un acteur qui respecte sa politique en termes de données personnelles et de transparence. « Nous savions que nous ne pouvions proposer un VPN que si le produit colle ou surpasse nos standards les plus rigoureux », fait savoir la fondation, qui explique analyser minutieusement toutes les pratiques des différents éditeurs de VPN avant de sélectionner celui qui est estimé comme étant le plus fiable possible. Une alternative pour sécuriser ses données à Firefox Focus, le navigateur qui protège la vie privée des utilisateurs mais qui n’inclut pas de VPN.

L’organisation insiste sur le fait qu’il s’agit d’une nouvelle possibilité offerte à ses utilisateurs pour supporter le projet Mozilla. L’abonnement à ProtonVPN est en effet proposé à 10 dollars par mois, contre 8 dollars en passant directement par le site de Proton pour la même offre Plus, qui permet la connexion avec 5 appareils, des serveurs dans tous les pays, de bons débits et le streaming et le P2P sécurisés. La majeure partie de ces 10 dollars (le montant exact n’est pas révélé) revient à Mozilla, les deux institutions étant confiantes dans le fait que des internautes accepteront de payer un peu plus pour aider à accomplir « leur but commun de faire d’internet un endroit plus sécurisé ».

La fondation Mozilla multiplie les pistes pour tenter de rentabiliser Firefox et pouvoir continuer le développement du navigateur dans de bonnes conditions. Contenus sponsorisés et publicités sont apparus dans les nouveaux onglets Firefox chez certains utilisateurs par exemple, là encore sous la forme d’un test avant un potentiel déploiement auprès de tous. Une option activée par défaut qui peut toutefois être désactivée dans les paramètres.

Le déploiement de cette nouvelle option sera progressif. Elle sera disponible auprès de certains utilisateurs sous la version Firefox 62 desktop dès ce 24 octobre 2018 aux États-Unis pour une première phase de tests. Cette offre sera ensuite étendue à d’autres régions du monde dans les semaines et mois qui viennent.

Lire aussi : Firefox lance Firefox Monitor, un site pour vérifier si votre mot de passe a été piraté

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Fibre optique : des débits multipliés par 100 d’ici 2 ans

Les débits de la fibre optique seront multipliés par 100 dans les deux prochaines années, assurent les chercheurs. En utilisant un nouveau type de capteur miniature capable de décoder les signaux lumineux, les scientifiques démultiplient la bande passante de la…