Facebook : un bug a rendu publics les posts de 14 millions d’utilisateurs

Maj. le 23 octobre 2018 à 20 h 55 min

Facebook a communiqué qu’un bug avait fait passer en public les messages d’environ 14 millions d’utilisateurs par défaut. Le réseau social explique que le problème a duré 4 jours, du 18 au 22 mai 2018, mais que tous les messages concernés n’ont pu être rendus privés que le 22 mai. Si vous avez publié un statut durant cette période, vous pourriez donc faire partie des victimes de ce bug. Facebook a indiqué qu’il allait progressivement informer les utilisateurs qui en ont souffert.

facebook bug

Vous avez posté un statut sur Facebook entre le 18 et le 22 mai 2018 ? Vous pourriez alors faire partie des 14 millions d’utilisateurs victime d’un bug qui a fait passer par défaut vos messages en public sur cette période. « Nous avons récemment repéré un bug informatique qui suggère automatiquement de rendre publics les messages créés par certaines personnes« , a communiqué Erin Egan, en charge des problématiques liées à la vie privée pour Facebook.

Facebook : les statuts privés ont été rendus publics

Il nous est expliqué que le problème est apparu le 18 mai 2018, Facebook planchant sur un nouveau moyen de partage pour certains éléments du profil. Quatre jours plus tard, le 22 mai, le bug était réparé et les nouveaux statuts publiés restaient privés en fonction des paramètres de confidentialité choisis par l’utilisateur. Mais il aura fallu attendre jusqu’au 27 mai pour que tous les messages censés être privés mais finalement visibles par tous soient rebasculés dans le mode adéquat. Potentiellement, vous avez donc pu sans le savoir publié un message publiquement pendant neuf jours.

« Nous avons résolu ce problème et avons commencé à prévenir toutes les personnes affectées et à leur demander de vérifier tous les messages qu’elles ont postés durant cette période« , a fait savoir Erin Egan. Elle précise aussi que « le bug n’a pas eu de répercussions sur ce que les gens avaient publié précédemment et qu’ils pouvaient toujours choisir l’audience« .

Cela commence vraiment à faire beaucoup pour Facebook, qui a admis avoir laissé Huawei, Oppo et d’autres groupes chinois nous espionner afin de leur permettre de proposer une meilleure expérience du réseau social sur leurs smartphones. Sans oublier bien sûr le scandale Facebook-Cambridge Analytica qui a valu à Mark Zuckerberg une convocation par le Sénat américain et l’Union Européenne.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Messenger de retour dans l’application Facebook ?

Mise à jour 15/04/2019 : ajout de la déclaration officielle de Facebook Messenger devrait faire son grand retour sur l’application du réseau social Facebook. La fonctionnalité avait disparu il y a plusieurs années, forçant les utilisateurs à installer une second…

Facebook vous espionne même si vous désactivez votre compte

Facebook continue de vous espionner après la désactivation de votre compte. Interrogé sur la question, le réseau social admet sans détour que la collecte de données se poursuit jusqu’à la suppression définitive de votre profil. Les utilisateurs qui souhaitent faire une croix sur…

Facebook dévoile comment fonctionne vraiment votre fil d’actualité

Facebook a décidé de faire preuve de transparence. Le réseau social déploie aujourd’hui une nouvelle fonctionnalité qui va permettre à ses utilisateurs de mieux comprendre le fonctionnement de leur fil d’actualité. Un bouton en haut à droite de chaque publication va…

La SNCF va vendre des billets de train via Facebook Messenger

La SNCF va désormais proposer la vente de billets par l’intermédiaire de l’application Facebook Messenger. Son assistant Ouibot va aider les utilisateurs à trouver le trajet adéquat, comme il pouvait déjà le faire avant, puis de l’acheter directement, ce qui…