Facebook et Twitter devront modérer les contenus racistes aussi bien qu’ils censurent le foot

 

Facebook, Twitter et les réseaux sociaux sont dans le viseur de la France, qui réclame une meilleure modération des contenus racistes et antisémites sur ces plateformes. Ce lundi 19 janvier 2018, le Premier ministre Edouard Philippe a regretté que Facebook et consorts soient plus efficaces pour censurer les images de football que les messages à caractère haineux. Ou quand les intérêts commerciaux sont plus importants que la loi.

edouard philippe

Le Premier ministre Edouard Philippe a présenté son Plan national de lutte contre le racisme et l'antisémitisme. Ont été particulièrement visés dans son discours les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter, accusés de ne pas faire le nécessaire en matière de modération des contenus à caractère haineux. Le gouvernement travaille sur plusieurs pistes pour renforcer la loi en France avant qu'une décision soit prise à l'échelle européenne.

Facebook et Twitter devront mieux modérer les contenus racistes et antisémites

Dans sa présentation, Edouard Philippe a effectué un intéressant parallèle entre la modération sur les réseaux sociaux et sur la censure des matchs de football. “Il y a de quoi s'énerver. Il est plus facile de faire retirer une vidéo d'une retransmission en direct d'un match de football qu'une atteinte antisémite ou raciste. […] Je ne me résigne pas à l'idée scandaleuse qu'une ligue de football aurait plus de succès avec les réseaux sociaux que le gouvernement français“, a déclaré le Premier ministre.

Autrement dit : actuellement, les plateformes sont plus réactives quand il s'agit de protéger des intérêts commerciaux que pour garantir le respect de la loi. En effet, les réseaux sociaux semblent bien efficaces pour retirer les images de sport soumises à des droits et sanctionner les fautifs : récemment, le compte de l'Olympique de Marseille a été suspendu, alors que le populaire réalisateur de GIF Philousport a déjà reçu plusieurs avertissements.

Pour Edouard Philippe, c'est donc la preuve que Facebook, Twitter et consorts ont la capacité de modérer leurs services. Encore faut-il qu'ils le veuillent, car cela a un coût. Pour les motiver, une nouvelle législation devrait entrer en vigueur en France en attendant que les choses bougent à l'échelle européenne. Plusieurs pistes sont explorées, comme la possibilité d'infliger de lourdes amendes aux réseaux sociaux si un message à caractère haineux n'a pas été retiré sous 24h. Et n'oubliez pas que vous êtes déjà responsable de ce que vous publiez sur le web : Marine Le Pen a été mise en examen pour « diffusion d’images violentes » de Daesh sur Twitter.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
whatsapp
WhatsApp partagera quand même certaines données avec Facebook en France

WhatsApp devrait tout de même partager certaines données personnelles d’utilisateurs en France avec Facebook après l’acceptation des nouvelles conditions d’utilisation. Des représentants du groupe l’ont confirmé à un journaliste de BFM TV. Facebook nous l’a assuré la semaine dernière par…

twitter fake news trump
Twitter : 73% de fake news en moins depuis l’exclusion de Donald Trump

Twitter s’est finalement résolu à bannir Donald Trump. Cette décision a eu un impact significatif sur la quantité de fausses informations qui polluent la plateforme. Depuis l’éviction du président sortant, le nombre de fake news partagées sur le réseau social a en effet baissé…

snapchat bannit trump
Snapchat bannit définitivement Donald Trump pour incitation à la violence

Snapchat a à son tour pris des mesures à l’encontre de Donald Trump. Le président américain a été définitivement interdit d’accès à son compte ce mercredi. La décision fait suite aux réactions similaires d’autres réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter…

twitch suspend compte donald trump
Twitter suspend indéfiniment le compte de Donald Trump

Twitter vient de suspendre “de façon permanente” le compte de Donald Trump. Craignant de nouvelles incitations à la violence, le réseau social a décidé de mettre ses menaces à exécution. Le président sortant s’est rapidement tourné vers le profil officiel…

trump facebook
Facebook bannit indéfiniment le compte de Donald Trump

Facebook a décidé de bannir indéfiniment le compte de Donald Trump. Après les émeutes qui ont eu lieu au Capitol et la mort tragique d’une partisane Pro-Trump au sein même du bâtiment, le réseau social juge que le Président n’est…