Facebook supprime 200 applications accusées de voler les données personnelles des utilisateurs

Maj. le 23 octobre 2018 à 20 h 56 min

Facebook supprime temporairement 200 applications soupçonnées d’avoir volé des données personnelles aux utilisateurs du réseau social. Le géant a ouvert une enquête suite au scandale Cambridge Analytica et a décidé de suspendre certaines apps. Une nouvelle enquête plus complète devra déterminer si elles ont vraiment détourné certaines données personnelles provenant d’utilisateurs du service.

facebook 200 applications voler donnees

Selon Reuters, après une première enquête post scandale Cambridge Analytica, Facebook a décidé de suspendre 200 applications qui avaient accès à une grande quantité de données personnelles. Des milliers d’applications ont été examinés depuis l’ouverture de l’enquête le 21 mars 2018. Toutefois, la liste des applications suspendues n’a pas été communiquée par le réseau social. Une seconde enquête aura lieu concernant les 200 applications restantes pour déterminer ce que sont devenues les données personnelles recueillies a confirmé Ime Archibong, vice-président de Facebook chargé des partenariats.

Facebook : 200 applications soupçonnées de vol de données personnelles sont suspendues

Facebook a décidé de prendre ces mesures pour montrer que l’entreprise prend au sérieux la gestion des données personnelles sur sa plateforme. Le scandale Cambridge Analytica ayant sérieusement entaché la réputation du géant. Le réseau social a perdu des milliards de dollars en bourse suite aux révélations sur les agissements de la société de communication stratégique qui profitait d’une application sur sa plateforme. Néanmoins, Facebook a récupéré ses milliards suite à la publication de ses excellents résultats financiers. En tout, les données personnelles de 87 millions d’utilisateurs ont été détournées dans le but de procéder à un ciblage publicitaire favorisant l’élection de Donald Trump.

Mark Zuckerberg a dû s’expliquer lui-même auprès du Sénat américain à l’occasion d’une audition. Ce fut l’occasion pour le patron de la firme de s’exprimer sur l’avenir de la plateforme. La possibilité un jour de voir débarquer une version payante de Facebook a même été confirmée à demi-mot lors de ce moment. Cependant, Mark Zuckerberg a également confirmé « qu’il y aura toujours une version gratuite de Facebook« .

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !