Facebook rachète WhatsApp et ses 450 millions d’utilisateurs pour 16 milliards de dollars

Maj. le 30 mars 2018 à 11 h 52 min

Il y a un peu moins de 12 heures, Facebook annonçait le rachat de WhatsApp pour la « modique » somme de 16 milliards de dollars. Une somme trois fois supérieure à celles respectivement investies par Google et Microsoft pour racheter Motorola et Nokia et à côté de laquelle le milliard de dollars investi en 2012 par le réseau social pour acquérir Instagram fait désormais pâle figure. Comment expliquer une telle montée des enchères ?

Sans doute que les 450 millions d’utilisateurs mensuels de WhatsApp, chiffre qui grossit d’un million de plus chaque jour, y sont pour quelque chose, de même que les nombreuses fonctionnalités de l’application qui vont de la simple messagerie instantanée aux appels audio et vidéo, en passant par le partage de fichiers.

WhatsApp

Facebook déboursera, au total, 19 milliards de dollars pour s’offrir WhatApp

Si les 4 premiers milliards de dollars seront versés en cash, l’entreprise WhatsApp se verra recevoir les 12 milliards restants sous forme d’actions Facebook tandis que les fondateurs et salariés de l’application de messagerie se verront remettre la bagatelle de 3 milliards de sous la forme d’actions à l’issue d’une période de quatre ans. C’est donc, en réalité, non pas 16 milliards mais 19 milliards de dollars que devra dépenser le réseau social pour faire l’acquisition de WhatsApp.

Que représente WhatsApp pour Facebook ?

Avec ses 450 millions d‘utilisateurs mensuels dont 70% actifs, le volume de messages échangées sur WhatApp se rapproche du volume de SMS échangé dans le Monde, tous opérateurs confondus. Autant dire à quel point ce marché est juteux pour Facebook qui voit surtout par ce rachat le moyen de se débarrasser d’une concurrence tellement grandissante qu’elle en devenait dangereuse.

Ce qui va changer pour les utilisateurs

Tout comme ce fut le cas pour Instagram lors de son rachat en 2012, la société WhatsApp précise que l’application de messagerie restera indépendante et  que son fonctionnement ne sera pas affecté par cette transaction. Officiellement donc, rien ne changera.  Enfin en théorie, en tout cas, car rien ne garantit qu’il en sera de même en ce qui concerne les données personnelles des utilisateurs, question qui se pose souvent lorsqu’on évoque les pratiques de  Facebook, accusé il y a peu de scanner nos messages privés à des fins publicitaires.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Carrefour est sur le point de vendre Rue du Commerce

Carrefour a reçu une offre ferme de Shopinvest (propriétaire des 3 Suisses) pour racheter 100% de Rue du Commerce. Le géant de la grande distribution ne détenait pourtant Rue du Commerce que depuis 2016. Carrefour ne serait pas parvenu à…

Samsung Electronics : le bénéfice opérationnel plonge de 56% au 3e trimestre

Samsung Electronics anticipe un plongeon de 56% de son bénéfice opérationnel au troisième trimestre 2019. Un résultat dû principalement à des difficultés dans un marché du semi-conducteur baissier depuis le début de l’année. La sortie du tunnel serait néanmoins proche.  Samsung Electronics enchaine…

Facebook Libra : PayPal lâche déjà l’affaire

La rumeur lancée par le Wall Street Journal se confirme. PayPal a annoncé vendredi qu’il quitte la Libra Association qui regroupe les membres fondateurs de la cryptomonnaie que Facebook souhaite lancer l’année prochaine. Le retrait de PayPal constitue un nouveau…

Free pourrait lancer FreeBank, une banque mobile à la Orange Bank

Free aurait l’intention de lancer une banque mobile concurrente d’Orange Bank. Ce 13 septembre 2019, Iliad, maison mère de l’opérateur de Xavier Niel, a en effet obtenu un numéro d’identifiant permettant d’exercer une activité bancaire. Tout porte à croire que l’arrivée d’une « FreeBank » sur le marché soit imminent.  Iliad…