Facebook : le rachat de WhatsApp bloqué au nom de la vie privée ?

 

La protection de nos données est devenue l’une de nos priorités depuis quelques temps. Les scandales de surveillance de masse aidant, une prise de conscience générale s’est opérée auprès du grand public. Une prise de conscience, voire parano, dont certains constructeurs se servent pour proposer des smartphones sécurisés tels que le Blackphone (retrouvez les caractéristiques du Blackphone). Les réseaux sociaux sont également très souvent pointés du doigt et le récent rachat de WhatsApp par Facebook n’est pas sans inquiéter des associations de défense de la vie privée.

rachat whatsapp par facebook compromis

La transaction, intervenue le 19 février, n’aura pas manqué de faire les choux gras de la presse. Alors que les chiffres du rachat de WhatsApp par Facebook ont de quoi donner le vertige, la vie privée et les données personnelles des utilisateurs seraient en danger. C’est en tous cas ce que pensent deux groupes de protection de la vie privée qui ont déposé hier (jeudi 6 mars) un recours auprès des autorités américaines pour bloquer la transaction.

Deux associations demandent le gel du rachat de WhatsApp par Facebook au nom de la protection de la vie privée !

Deux associations, le Centre pour la démocratie numérique et le Centre pour la protection des informations électroniques, ont en effet saisi la commission fédérale du commerce (FTC) américain afin d’éviter des « pratiques déloyales et trompeuses de collecte de données » de la part du duo Facebook/WhatsApp. Afin de comprendre cette démarche, il parait judicieux de rappeler que WhatsApp a toujours prôné la confidentialité en ne collectant pas les données des utilisateurs et ne proposant pas de publicité.

Jan Koum, co-fondateur de WhatsApp avait même promis en 2009 ne « jamais vendre les informations personnelles des utilisateurs à qui que ce soit »Une vision à l’opposé de ce que réalise Facebook qui se sert des données privées de ses utilisateurs pour la publicité. L’inquiétude est grandissante concernant l’arrivée de celle-ci dans l’application. Les deux groupes de défense demandant donc le gel du rachat jusqu’à ce que les réponses adéquates à leurs inquiétudes soient apportées.

Un tel prix ne peut se réaliser sans nouvelles fonctions permettant à Facebook de gagner de l’argent. Notons par ailleurs que WhatsApp demandera à ses utilisateurs de payer un abonnement de 0,72 euros au bout d’un an. Si cette somme est dérisoire, elle constitue néanmoins un premier pas vers une nouvelle stratégie.

Contacté par nos confrères de CNet.com, Facebook a déclaré : « WhatsApp opérera comme une entreprise distincte et respectera ses engagements en termes de confidentialité et de sécurité ». Si cette plainte n’a pas de grandes chances d’aboutir, elle aura eu le mérite de soulever ce problème. Si vous souhaitez quitter l’application, consultez nos alternatives à WhatsApp. Etes-vous inquiet pour votre vie privée ?

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
xiaomi redmi 9
Xiaomi devance Apple et devient le numéro 3 du marché du smartphone

Xiaomi a vendu plus de smartphones dans le monde qu’Apple au cours du troisième trimestre de l’année 2020. Malgré un climat économique difficile, le groupe chinois a écoulé plus de 44,4 millions de téléphones mobiles pendant la période, reléguant le…

facebook libra janvier 2021
Libra : Facebook lancerait finalement sa cryptomonnaie en janvier 2021

Libra, la cryptomonnaie développée par Facebook, serait finalement lancée dans le courant du mois de janvier 2021. Sous la pression exercée par les régulateurs financiers, le réseau social aurait accepté de revoir ses ambitions à la baisse. Adossée au dollars, la devise…

Smartphone
Bientôt une taxe copie privée sur les smartphones d’occasion ?

La taxe copie privée doit-elle être appliquée aux smartphones vendus sur le marché de l’occasion ? C’est en tout cas le souhait de la commission Copie Privée. Afin de compenser la baisse de la rémunération annuelle perçue par les ayant…

teletravail taxe etude
Des économistes veulent instaurer une taxe sur le télétravail

Des économistes de la Deustch Bank estiment que les télétravailleurs devraient payer une taxe supplémentaire, pour compléter les revenus des travailleurs modestes contraints de se rendre sur leur lieu de travail. Après la taxe sur les casques audio ou encore…

casque audio taxe
Taxer les casques audio ? Une loi est en discussion à l’Assemblée

Des députés LREM souhaitent taxer « les matériels destinés à l’écoute de contenus sonores » pour aider au financement de l’industrie musicale et du spectacle. Après la redevance TV sur les smartphones et ordinateurs, des députés LREM souhaitent instaurer une taxe inédite…