Facebook : quatre fonds de pension demandent la démission de Mark Zuckerberg

Maj. le 23 octobre 2018 à 18 h 48 min

Quatre fonds de pension publics américains veulent forcer Mark Zuckerberg à la démission. Ces derniers s’appuient sur les scandales qui ont écorné l’image de Facebook. Ils espèrent parvenir à fédérer d’autres investisseurs pour mener leur résolution à son terme. Une tentative similaire avait échoué quelques mois plus tôt. 

mark zuckerberg

Mark Zuckerberg est-il sur la sellette ? Les fonds des Etats du Rhode Island, de l’Illinois et de Pennsylvanie et de la ville de New York vont en tout cas tenter une nouvelle fois de forcer le PDG de Facebook à la démission. Ces derniers annonçaient mercredi 17 octobre 2018 leur soutien au fond activiste Trillium Asset Management qui avait mis l’initiative sur pied en juillet. La raison de ce mouvement, vous la connaissez : ce sont les nombreux scandales qui ont écorné la réputation de Facebook, en particulier Cambridge Analytica« Un président indépendant est essentiel pour sortir Facebook de cette pagaille et recréer la confiance avec les Américains et les investisseurs », estime par exemple le directeur du fonds de la ville de New York Scott Stringer dans un communiqué.

Facebook : quatre fonds de pension veulent forcer Mark Zuckerberg à la démission

Selon Zdnet, ces fonds de pension accusent le patron de Facebook de « mauvaise gestion » – dont l’absence d’indépendance du conseil d’administration serait en partie responsable. Cette proposition sera soumise au vote de l’assemblée générale des actionnaires de Facebook en mai prochain. Faute de parvenir à fédérer au-delà de leurs rangs, cette proposition a néanmoins peu de chance d’aboutir. D’abord parce que comme le soulignent les Echos, Mark Zuckerberg le patron de Facebook détient 60% des droits de vote et qu’il est peu probable qu’il vote pour sa propre démission.

Ensuite, parce que ces fonds ne pèsent que 0,17% du capital de l’entreprise. Néanmoins, le malaise grandissant des investisseurs et du public est réel. D’ailleurs, ce n’est pas la première tentative – symbolique – de démettre le patron de Facebook. En avril, Scott Stringer que nous citons plus haut avait une première fois demandé sans succès le départ de Mark Zuckerberg. Et le PDG de Facebook avait déjà suggéré qu’il pourrait quitter la direction de l’entreprise si cela pouvait sauver le réseau social. Pensez-vous que Mark Zuckerberg ferait bien de céder sa place ? Dites-nous ce que vous en pensez dans les commentaires.

Facebook attire de plus en plus d’utilisateurs malgré le scandale Cambridge Analytica

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !