Facebook Messenger : 500 millions d’utilisateurs actifs dans le monde !

Maj. le 29 octobre 2018 à 13 h 22 min

Facebook Messenger poursuit son irrésistible ascension et bien malin qui pourrait prédire jusqu’où le service pourra aller. Depuis quelques heures, les service de messagerie de Mark Zuckerberg revendique ainsi 500 millions d’utilisateurs actifs à travers le monde. Un chiffre affolant qui confirme l’excellente santé de l’application !

Pourtant un tel succès n’était pas forcément acquis au départ car il existe de nombreuses alternatives en applications de messagerie et Messenger souffrait aussi d’un déficit de popularité depuis l’obligation de l’utiliser en tant qu’application séparée de Facebook.

Facebook Messenger 500 millions d'utilisateurs

Il n’est en effet plus possible de discuter en se contentant de l’application officielle Facebook. Quand on se rend dans l’espace des messages privés, il nous est alors demandé de télécharger l’application Messenger. Un désagrément qui a provoqué la grogne de certains utilisateurs peu satisfaits qu’on leur force la main pour retrouver leurs usages quotidiens.

Selon plusieurs relevés, Messenger atteignait seulement les 200 millions d’utilisateurs en Avril 2014. Entre Mai 2014 et Novembre 2014, l’application aurait ainsi su convaincre plus de 300 millions d’utilisateurs supplémentaires. Preuve s’il en est d’une très forte demande du service de Facebook qui peut d’ailleurs être utilisé avec un numéro de téléphone uniquement depuis peu.

Facebook Messenger une application séparée

Doucement mais sûrement Facebook Messenger rattrape ainsi doucement son allié WhatsApp Messenger (qui disposerait des appels vocaux en 2015). Cette dernière rachetée pour plus de 19 milliards de dollars compterait environ 600 millions d’utilisateurs. Chose à signaler, cette base d’usagers ne représentent pas nécessairement la même que celle de Facebook Messenger. Libre à chacun d’utiliser l’une ou l’autre des applications, voire les deux.

Notons que si Messenger représente l’archétype de la success-story à la sauce Facebook, toutes les créations en provenance du réseau social bleu n’ont pas toutes la même ascension fulgurante. Paper, un agrégateur de contenus web, ne rencontre pas son public tandis que l’alternative à Snapchat, Slingshot, vivote avec un nombre d’utilisateurs non communiqué.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !