Facebook menace de ne plus sortir ses nouveautés en Europe

 

Tout comme Google, Facebook est actuellement dans le collimateur de la Commission Européenne, non pas pour une affaire de pratiques anti-concurrentielles mais pour des questions relatives à protection de la vie privée de l'utilisateur. Toutefois, c'est bien ce dernier qui pourrait en pâtir en se voyant privé des dernières nouveautés du réseau social.

Facebook Europe
Facebook ne supporte plus d'être contrôlé par les régulateurs européens.

Comme l'a récemment confié le directeur européen de la politique de confidentialité de Facebook, Richard Allen, au Financial Times, en Europe, les utilisateurs pourraient attendre plus longtemps que prévu les nouvelles fonctionnalités du réseau social, voire même ne jamais les recevoir. Voici ce qu'il a notamment déclaré :

Pour les entreprises de l'internet…la régulation nationale pose de sérieux problèmes. Les coûts de Facebook pourraient augmenter et les utilisateurs européens pourraient remarquer que les nouvelles fonctionnalités mettent plus longtemps à arriver ou n'arrivent plus du tout.

Une déclaration qui est la dernière manœuvre en date de Facebook pour tenter d'échapper aux contrôles des régulateurs de l'Union Européenne qui cherche actuellement à forcer le réseau social à se soumettre à un examen dans chaque pays au lieu d'être seulement supervisé par les autorités de protection des données irlandaises.

La société est actuellement confrontée à toute une série de contrôles, notamment en France, en Espagne, aux Pays-Bas, en Allemagne et en Belgique où les régulateurs ont récemment ouvert des enquêtes.

En outre, pas plus tard que fin mars, la Commission Européenne recommandait implicitement aux utilisateurs européens de quitter Facebook et les autres services où les données sont hébergées aux USA partant du principe que « la législation ne peut pas garantir une protection adéquate des données des citoyens européens ».

Plus récemment, la Commission vie privée belge mettait en lumière une étude dans laquelle Facebook était accusé d'avoir espionné ses utilisateurs. Le réseau social avait alors rapidement répliqué, prétextant qu'il s'agissait d'un bug.

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
whatsapp
WhatsApp partagera quand même certaines données avec Facebook en France

WhatsApp devrait tout de même partager certaines données personnelles d’utilisateurs en France avec Facebook après l’acceptation des nouvelles conditions d’utilisation. Des représentants du groupe l’ont confirmé à un journaliste de BFM TV. Facebook nous l’a assuré la semaine dernière par…

trump facebook
Facebook bannit indéfiniment le compte de Donald Trump

Facebook a décidé de bannir indéfiniment le compte de Donald Trump. Après les émeutes qui ont eu lieu au Capitol et la mort tragique d’une partisane Pro-Trump au sein même du bâtiment, le réseau social juge que le Président n’est…

facebook pages
Facebook supprime le bouton “like” dans les Pages

Facebook commence dès aujourd’hui à supprimer le bouton “like” dans un nombre non-précisé de pages. Ces dernières profitent au passage d’un nouveau design avec leur newsfeed dédié, FAQ et autres nouveautés qui visent à renforcer leur intérêt pour les entreprises….

Facebook
Covid-19 : Facebook part en guerre contre les fake news des antivaccin

Facebook va accentuer sa lutte contre les antivaccins. Le réseau social promet en effet d’être beaucoup plus attentif à la désinformation sur le sujet, un peu plus d’un mois après avoir banni les publicités militant contre les vaccins. Facebook veut…