Facebook : Mark Zuckerberg nie toute manipulation de l’info, « il n’y a aucune preuve »

 

Hier, des anciens employés de Facebook révélaient que le réseau social manipulait l’information pour orienter sa ligne éditoriale. Un scandale aux Etats-Unis. Aujourd’hui, Mark Zuckerberg s’est exprimé. Pour lui, « il n’y a aucune preuve ».

mark-zuckerberg-facebook-messenger

L’affaire est un véritable scandale aux Etats-Unis à tel point qu’elle a été baptisée « Trendinggate ». Pour rappel, hier, des anciens employés de Facebook ont révélé que le réseau social manipulait l’information. Dans la rubrique « Trending Topics » (contenus les plus populaires du réseau), les contenus qui devraient être filtrés par un algorithme sont en fait également contrôlés par une équipe entière d’employés.

Ces derniers s’assurent qu’une certaine ligne éditoriale est respectée. Mais pour cela, ils censurent certains propos de personnalités ou de certaines entreprises, associations etc. La polémique a enflé Outre-Atlantique et a pris un véritable tournant politique puisque Facebook filtrerait les contenus de certains hommes politiques républicains. Aujourd’hui, Mark Zuckerberg a fini par s’exprimer.

Nous prenons ces accusations très au sérieux et nous menons une enquête pour vérifier que nos équipent s’assurent de l’intégrité de ce service. Nous n’avons trouvé aucune preuve que ces accusations sont exactes. Si nous trouvons n’importe quel élément allant à l’encontre de nos principes, je m’engage à prendre des mesures supplémentaires pour y remédier. – Mark Zuckerberg –

Rien de surprenant à ce stade. Mark Zuckerberg fait l’homme surpris et dit mener l’enquête. Mais pour l’instant « il n’y a aucune preuve ». Et d’ajouter qu’il est prêt à accueillir les dirigeants conservateurs pour discuter de ce problème :

(Dans les semaines à venir) j’inviterai les leaders conservateurs et les personnes de tout le spectre politique à parler avec moi de ce sujet et à partager leurs points de vue. Je veux avoir une conversation directe sur ce que Facebook représente et comment nous pouvons être sûr que notre plate-forme reste aussi ouverte que possible. – Mark Zuckerberg –

Pour le moment, aucune réaction n’a été communiquée suite à l’invitation de Mark Zuckerberg. Si ses paroles ont sans doute apaiser la polémique, Facebook risque de rester dans la tourmente encore quelques temps.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Facebook
Covid-19 : Facebook part en guerre contre les fake news des antivaccin

Facebook va accentuer sa lutte contre les antivaccins. Le réseau social promet en effet d’être beaucoup plus attentif à la désinformation sur le sujet, un peu plus d’un mois après avoir banni les publicités militant contre les vaccins. Facebook veut…

Facebook
Facebook : 40 États américains portent plainte contre le réseau social

Facebook est accusé de pratiques anticoncurrentielles par 40 États américains. Une plainte contre le réseau social pour violations des lois antitrust sera déposée dans le courant de la semaine prochaine. Comme les autres entreprises des GAFA, Facebook est dans le collimateur des autorités américaines. Les GAFA (Google-Amazon- Facebook…

facebook censure gorafi
Facebook censure Le Gorafi pour violence et provocation

Facebook vient de censurer une publication humoristique du Gorafi. Dans un post, le journal satirique prêtait à Jean Castex des propos plutôt virulents sur les personnes qui portent le masque sanitaire sous le nez. Les algorithmes de modération de Facebook…

Facebook Dating
Facebook Dating : l’application de rencontre est disponible en France

Facebook Dating arrive dans l’Hexagone, c’est officiel. Les Français, accompagnés de leurs voisins européens, peuvent dès aujourd’hui se créer un profil sur l’application du réseau social. Déjà testé à travers le monde, le service directement intégré à l’application Facebook, a…

facebook interdit anti vaccin
Facebook interdit désormais les publications anti-vaccins

Facebook va finalement interdire toutes les publications qui dissuadent les internautes de se faire vacciner. Bien décidé à lutter contre la prolifération de fake news, le réseau social s’est engagé à serrer la vis. Dans un second temps, Facebook va…