Facebook : le gouvernement américain est un danger pour internet selon Zuckerberg !

Maj. le 29 octobre 2018 à 13 h 25 min

La protection des données privées sur internet est devenue une véritable obsession depuis la révélation d’une surveillance de masse réalisée, entre autres, par la NSA. Nous vous avions notamment demandé : comment comptez-vous protéger votre vie privée ? Si Facebook n’est pas forcément exempt de tout reproche en matière de vie privée, Marc Zuckerberg, fondateur de Facebook, a annoncé avoir contacté Barack Obama en personne afin de lui faire part de son mécontentement quant aux méthodes employées par Washington concernant internet.

facebook gouvernement USA

« Le gouvernement américain devrait être un champion pour internet, pas une menace » selon Facebook

De nouveaux documents, révélés par le site The Intercept, ont dévoilé hier que la NSA avait déployé un malware capable d’infecter un ordinateur en moins de 8 secondes ou encore que l’agence s’était servi de Facebook pour s’emparer de fichiers privés. Il n’en a pas fallu davantage à Marck Zuckerberg pour s’insurger. Selon lui, le gouvernement détruit la confiance en internet et ne prend pas les mesures nécessaires pour rassurer le grand public.

Dans un message publié sur sa page Facebook, Zuckerberg a annoncé avoir appelé le président des Etats-Unis afin de lui faire part de son mécontentement, estimant que Washington devenait une menace pour internet à cause des activités peu scrupuleuses de ses agences de renseignement. Selon lui « le gouvernement américain devrait être un champion pour internet, pas une menace. Ils doivent être plus transparents sur ce qu’ils font, ou sinon les gens imagineront le pire ».

Même si Barack Obama a annoncé une réforme de la NSA, celle-ci devrait prendre un certain temps. Quoi qu’il en soit, cet « évènement » est révélateur d’une véritable rupture entre le secteur de la haute technologie et le gouvernement américain. Zuckerberg s’avoue « troublé et frustré » par le comportement du gouvernement américain et ajoute : « Quand nos ingénieurs travaillent sans relâche pour améliorer la sécurité, nous pensons protéger contre des criminels, pas contre notre propre gouvernement ».

Zuckerberg a semble t-il la mémoire courte. Bien que Facebook ne soit pas forcément au courant des opérations réalisées par le gouvernement, il a régulièrement été critiqué pour sa politique en matière de vie privée. Zuckerberg annonçait même, par exemple, que s’il le pouvait, il opterait pour des réglages publics par défaut. N’hésitez pas à partager votre opinion sur les propos de Zuckerberg à travers les commentaires. Facebook est-il bien placé pour critiquer le gouvernement américain selon vous ?

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !