Facebook condamné à 150 000 euros d’amende pour son exploitation des données des utilisateurs

 

Facebook a été condamné aujourd’hui par la CNIL à payer une amende de 150 000 euros. Plus symbolique qu’autre chose, la sanction a été décidée suite à une exploitation des données des utilisateurs qui fait l’objet de plusieurs manquements à la loi Informatique et Libertés.

facebook amende données

La Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) vient d’annoncer qu’elle avait condamné Facebook pour “de nombreux manquements à la loi Informatique et Libertés”. La CNIL a expliqué :

Il a notamment été constaté que Facebook procédait à la combinaison massive des données personnelles des internautes à des fins de ciblage publicitaire. Il a aussi été constaté que Facebook traçait à leur insu les internautes, avec ou sans compte, sur des sites tiers via un cookie.

Facebook condamné à payer 150 000 euros, l’amende maximale

Si vous nous lisez, vous vous souvenez peut-être de cette affaire. Il y a un an, la CNIL demandait à Facebook de se conformer à la loi française concernant l’exploitation des données personnelles des utilisateurs. La CNIL reproche à Facebook de collecter massivement les données des utilisateurs à des fins publicitaires.

Mais d’après l’institution, il n’est pas clairement expliqué aux utilisateurs que Facebook peut aller aussi loin de la combinaison des données. Elle indique ainsi que les membres de Facebook “ne consentent pas à la combinaison massive de leurs données et ne peuvent s’y opposer, que ce soit lors de la création de leur compte ou a posteriori”.

Par ailleurs, la CNIL a sévèrement critiqué les pratiques du réseau social concernant les petite modules présents sur les sites web. Par le biais de ces modules, Facebook récupère les données des internautes grâce aux cookies, même de ceux qui ne sont pas inscrits sur le réseau social. La CNIL qualifie cette pratique de “déloyale”.

Si Facebook se défend en expliquant que les internautes peuvent paramétrer leurs navigateurs, la CNIL estime de son côté que Facebook ne permet pas de “s’opposer valablement” aux cookies déposés sur leurs machines. Enfin, la CNIL point du doigt le fait que Facebook n’apporte aucune explication sur la conservation de l’intégralité des adresses IP des internautes tout au long de leur vie.

Ainsi, la CNIL a condamné Facebook à l’amende maximale soit 150 000 euros. Bien évidemment, la sanction est plutôt risible lorsque l’on sait les milliards que nous rapportons à Facebook grâce à la publicité. Ces 150 000 euros Facebook les gagne en 7 minutes à peine.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
foret amazonienne vente facebook
Des morceaux de la forêt amazonienne sont vendus sur Facebook Marketplace

Des parties de la forêt amazonienne au Brésil ont été mises en vente sur Facebook Marketplace, la section du réseau social dédiée aux ventes entre particuliers. Les internautes derrière ces annonces illégales occupent les terres appartenant aux peuples indigènes sans…

mark zuckerberg faire mal apple
Facebook : Mark Zuckerberg veut “faire mal” à Apple

Il semblerait que Mark Zuckerberg en ait assez du conflit qui oppose Facebook et Apple depuis quelques années. Tim Cook n’a de cesse de critiquer le réseau social sur son utilisation des données, ce qui a visiblement eu raison des…

brett jordan tWX_ho 328k unsplash
Facebook prépare un procès contre Apple pour concurrence déloyale

Rien ne va plus entre Facebook et Apple. Le groupe de Mark Zuckerberg prépare un procès contre son rival pour contester contre ses nouvelles politiques de protection des données personnelles des utilisateurs. Depuis la mise en place de ces mesures…

whatsapp
WhatsApp partagera quand même certaines données avec Facebook en France

WhatsApp devrait tout de même partager certaines données personnelles d’utilisateurs en France avec Facebook après l’acceptation des nouvelles conditions d’utilisation. Des représentants du groupe l’ont confirmé à un journaliste de BFM TV. Facebook nous l’a assuré la semaine dernière par…

trump facebook
Facebook bannit indéfiniment le compte de Donald Trump

Facebook a décidé de bannir indéfiniment le compte de Donald Trump. Après les émeutes qui ont eu lieu au Capitol et la mort tragique d’une partisane Pro-Trump au sein même du bâtiment, le réseau social juge que le Président n’est…