Facebook : jusqu’à 500 000 euros d’amende à chaque fausse information en Allemagne

 

Depuis l'élection de Donald Trump, la question des fausses informations se propageant sur les réseaux sociaux fait rage. Face à cela, après quelques excuses toutefois, Facebook a décidé d'enfin lutter contre celle-ci. Le gouvernement allemand a décidé de les motiver encore plus, puisqu'une amende de 500 000 dollars est à l'étude pour chaque fausse information propagée sur le réseau social.

facebook incitation haine

Les réseaux sociaux ont révolutionné, à n'en point douter, notre manière d'aborder nos relations sociales. En nous reconnectant massivement avec toutes les rencontres effectuées dans notre vie, ils nous ont permis de ne jamais nous laisser séparer par l'espace et le temps.

Problème étant qu'ils sont aussi devenus la source d'information principale de nombreuses personnes, qui ne prennent pas nécessairement le temps de vérifier la véracité des informations. Lors de l'élection de Donald Trump, ce fait a été plus que controversé et Facebook a été appelé à régler le problème des fausses informations circulant sur son réseau.

Cette lutte va encore plus loin aujourd'hui, alors que les élections parlementaires allemandes sont proches. En effet, le gouvernement d'Angela Markel semble vouloir rendre Facebook responsable. En effet, le responsable des services secrets allemands a déclaré pour le journal Bild am Stonnag :

Facebook gagne énormément d'argent grâce aux fausses informations. Une entreprise qui génère des milliards grâce à un internet a également une responsabilité sociale“.

Le responsable du parti social-démocrate Thomas Opperman a été beaucoup plus loin dans une interview pour le journal Der Spiegel :

Si après vérification, Facebook ne supprime pas immédiatement, dans un délai de 24 heures, le post concerné alors il devra faire face à des pénalités sévères allant jusqu'à 500 000 euros“.

Si Angela Markel reste bien à la tête du pays, il se pourrait donc que cette nouvelle loi soit mise en place. Elle pourrait motiver Facebook à mettre son système de lutte contre la désinformation plus rapidement en place, alors que le pays a déjà été très sévère avec le réseau social de nombreuses fois.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
foret amazonienne vente facebook
Des morceaux de la forêt amazonienne sont vendus sur Facebook Marketplace

Des parties de la forêt amazonienne au Brésil ont été mises en vente sur Facebook Marketplace, la section du réseau social dédiée aux ventes entre particuliers. Les internautes derrière ces annonces illégales occupent les terres appartenant aux peuples indigènes sans…

mark zuckerberg faire mal apple
Facebook : Mark Zuckerberg veut “faire mal” à Apple

Il semblerait que Mark Zuckerberg en ait assez du conflit qui oppose Facebook et Apple depuis quelques années. Tim Cook n’a de cesse de critiquer le réseau social sur son utilisation des données, ce qui a visiblement eu raison des…

brett jordan tWX_ho 328k unsplash
Facebook prépare un procès contre Apple pour concurrence déloyale

Rien ne va plus entre Facebook et Apple. Le groupe de Mark Zuckerberg prépare un procès contre son rival pour contester contre ses nouvelles politiques de protection des données personnelles des utilisateurs. Depuis la mise en place de ces mesures…

whatsapp
WhatsApp partagera quand même certaines données avec Facebook en France

WhatsApp devrait tout de même partager certaines données personnelles d’utilisateurs en France avec Facebook après l’acceptation des nouvelles conditions d’utilisation. Des représentants du groupe l’ont confirmé à un journaliste de BFM TV. Facebook nous l’a assuré la semaine dernière par…

trump facebook
Facebook bannit indéfiniment le compte de Donald Trump

Facebook a décidé de bannir indéfiniment le compte de Donald Trump. Après les émeutes qui ont eu lieu au Capitol et la mort tragique d’une partisane Pro-Trump au sein même du bâtiment, le réseau social juge que le Président n’est…