Facebook : jusqu’à 500 000 euros d’amende à chaque fausse information en Allemagne

 

Depuis l’élection de Donald Trump, la question des fausses informations se propageant sur les réseaux sociaux fait rage. Face à cela, après quelques excuses toutefois, Facebook a décidé d’enfin lutter contre celle-ci. Le gouvernement allemand a décidé de les motiver encore plus, puisqu’une amende de 500 000 dollars est à l’étude pour chaque fausse information propagée sur le réseau social.

facebook incitation haine

Les réseaux sociaux ont révolutionné, à n’en point douter, notre manière d’aborder nos relations sociales. En nous reconnectant massivement avec toutes les rencontres effectuées dans notre vie, ils nous ont permis de ne jamais nous laisser séparer par l’espace et le temps.

Problème étant qu’ils sont aussi devenus la source d’information principale de nombreuses personnes, qui ne prennent pas nécessairement le temps de vérifier la véracité des informations. Lors de l’élection de Donald Trump, ce fait a été plus que controversé et Facebook a été appelé à régler le problème des fausses informations circulant sur son réseau.

Cette lutte va encore plus loin aujourd’hui, alors que les élections parlementaires allemandes sont proches. En effet, le gouvernement d’Angela Markel semble vouloir rendre Facebook responsable. En effet, le responsable des services secrets allemands a déclaré pour le journal Bild am Stonnag :

« Facebook gagne énormément d’argent grâce aux fausses informations. Une entreprise qui génère des milliards grâce à un internet a également une responsabilité sociale« .

Le responsable du parti social-démocrate Thomas Opperman a été beaucoup plus loin dans une interview pour le journal Der Spiegel :

« Si après vérification, Facebook ne supprime pas immédiatement, dans un délai de 24 heures, le post concerné alors il devra faire face à des pénalités sévères allant jusqu’à 500 000 euros« .

Si Angela Markel reste bien à la tête du pays, il se pourrait donc que cette nouvelle loi soit mise en place. Elle pourrait motiver Facebook à mettre son système de lutte contre la désinformation plus rapidement en place, alors que le pays a déjà été très sévère avec le réseau social de nombreuses fois.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
facebook censure gorafi
Facebook censure Le Gorafi pour violence et provocation

Facebook vient de censurer une publication humoristique du Gorafi. Dans un post, le journal satirique prêtait à Jean Castex des propos plutôt virulents sur les personnes qui portent le masque sanitaire sous le nez. Les algorithmes de modération de Facebook…

Facebook Dating
Facebook Dating : l’application de rencontre est disponible en France

Facebook Dating arrive dans l’Hexagone, c’est officiel. Les Français, accompagnés de leurs voisins européens, peuvent dès aujourd’hui se créer un profil sur l’application du réseau social. Déjà testé à travers le monde, le service directement intégré à l’application Facebook, a…

facebook interdit anti vaccin
Facebook interdit désormais les publications anti-vaccins

Facebook va finalement interdire toutes les publications qui dissuadent les internautes de se faire vacciner. Bien décidé à lutter contre la prolifération de fake news, le réseau social s’est engagé à serrer la vis. Dans un second temps, Facebook va…

facebook refuse moderer trump
Facebook interdit désormais les messages qui remettent en cause la Shoah

Facebook va finalement interdire les contenus négationnistes dans le monde entier. Jusqu’ici, le réseau social de Mark Zuckerberg se contentait d’appliquer la législation en vigueur pays par pays. Les publications niant l’Holocauste étaient ainsi bannies en France et en Allemagne mais…

facebook censure photo oignons trop sexy
Facebook censure une photo d’oignons, ils seraient « trop sexy »

Facebook vient de censurer une photo montrant des oignons. D’après l’algorithme du réseau social, le cliché est « trop sexualisé » pour être publié sur la plateforme. Une nouvelle fois, l’algorithme de Facebook a fait de l’excès de zèle.  Ce 3 octobre 2020, Jackson…