Facebook : 30000 faux-comptes incriminés, la lutte continue

Maj. le 26 octobre 2018 à 16 h 45 min

Facebook est le réseau social que tout le monde consulte. Dernièrement, ce dernier a pris des mesures afin de lutter contre les comptes diffusant des informations erronées, voir de fausses news. Ces actions ont pour objectif de contrôler les contenus trompeurs et de supprimer les robots agissant sur la plateforme de partage.

facebook

Au cours de votre journée, vous risquez de passer au moins une fois sur le réseau social Facebook. Que ce soit pour vérifier vos notifications, suivre ce que font vos amis ou utiliser Perspectives, le nouveau comparateur des programmes des candidats à la présidentielle de 2017, tout est bon pour prendre une pause méritée.

Depuis plusieurs mois, Facebook est confronté à un problème sérieux. Des comptes créé par des tiers et contrôlé par des robots diffusent de fausses informations à longueur de journée. Leur activité est souvent inhabituelle et ne reflète pas ce que pourrait partager un utilisateur « humain ».

Facebook traque les faux comptes et supprime les « fake-news »

Facebook est parti en chasse contre les diffuseurs de fausses informations. Dans un billet de leur blog, le site rappelle l’importance qu’il porte à l’authenticité des interactions entre les utilisateurs. Des outils auraient été mis en place pour détecter les comportements suspects.

Dans les faits, en France, plus de 30000 actions ont été menées. Toutes n’ont pas nécessairement débouché sur des suppressions de compte, mais Facebook affirme que les responsables sont surveillés. L’entreprise ne cherche pas à bannir à tout prix, mais plutôt à déceler les comptes ayant les effets les plus importants.

Tous ces efforts convergent vers le besoin d’avoir un réseau social « propre ». Récemment, le compte du président de la République, François Hollande, a été piraté. Ces actions prouvent qu’il faut toujours rester prudent lors de la consultation d’une information publiée sur Internet. Il y aura toujours des failles qui seront exploitées, à nous de les déceler.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !