L’Etat veut maintenant financer les jeux vidéo violents !

 

Il semblerait que nos responsables politiques ne soient pas d’accord sur la place à accorder aux jeux vidéo violents. Alors qu’hier, nous découvrions qu’un député avait déclaré qu’ils étaient responsables des attentats du 7 janvier dernier, le gouvernement devrait bientôt contribuer à leur financement.

etat financer jeux video violents

C’est la Secrétaire d’Etat au Numérique, Axelle Lemaire, qui a annoncé la nouvelle hier sur son compte Twitter. Le gouvernement s’apprête à signer un décret qui permettra à l’Etat d’accorder des subventions à l’industrie du jeu vidéo pour les jeux violents.

[Le gouvernement va financer] des jeux vidéo spécifiquement destinés à un public d’adultes et qui sont commercialisés comme tels, sous réserve du caractère significatif de leur contribution au développement et à la diversité de la création française et européenne.

Jusqu’à maintenant, l’Etat finançait déjà l’industrie du jeu vidéo mais, par souci d’éthique, n’octroyait aucune aide aux jeux estampillés PEGI 18. Dans quelques temps maintenant, les jeux réservés aux joueurs de plus de 18 ans seront aussi financés.

Pourquoi le gouvernement change-t-il son fusil d’épaule ? Principalement pour des raisons économiques. Alors que la France se classait parmi les principaux producteurs de jeux video dans les années 90, elle n’occupe plus que la huitième place.

C’est le Québec qui s’affiche comme le champion de la production de jeux, et pour cause, une politique fiscale agressive a été mise en place pour favoriser le développement des productions.

En France nous disposons certes déjà d’une politique fiscale favorable, mais les jeux réservés aux plus de 18 ans en sont exclus. C’est bien dommage puisque ces licences ont représenté un tiers des ventes en France en 2014. GTA V, Assasin’s Creed Unity ou encore Watchdogs ont cartonné.

Avec ces nouveaux financements, l’Etat compte donc faire retrouver à la France la gloire d’antan sur le marché des jeux vidéo. Le décret permettant de financer les jeux vidéo violents (mais pas seulement puisque « + de 18 ans ne signifie pas forcément violent) entrera bientôt en application.

Axelle Lemaire l’a déjà signé, trois autres ministres doivent y apposer leur signature pour finaliser le projet. Quant à l’aspect éthique de la chose, cela ne semble plus déranger nos responsables politiques.

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Smartphone
Bientôt une taxe copie privée sur les smartphones d’occasion ?

La taxe copie privée doit-elle être appliquée aux smartphones vendus sur le marché de l’occasion ? C’est en tout cas le souhait de la commission Copie Privée. Afin de compenser la baisse de la rémunération annuelle perçue par les ayant…

teletravail taxe etude
Des économistes veulent instaurer une taxe sur le télétravail

Des économistes de la Deustch Bank estiment que les télétravailleurs devraient payer une taxe supplémentaire, pour compléter les revenus des travailleurs modestes contraints de se rendre sur leur lieu de travail. Après la taxe sur les casques audio ou encore…

casque audio taxe
Taxer les casques audio ? Une loi est en discussion à l’Assemblée

Des députés LREM souhaitent taxer « les matériels destinés à l’écoute de contenus sonores » pour aider au financement de l’industrie musicale et du spectacle. Après la redevance TV sur les smartphones et ordinateurs, des députés LREM souhaitent instaurer une taxe inédite…

black friday maintient france
Black Friday : le gouverment refuse d’annuler les promotions en France

Le Black Friday aura bien lieu en France. Malgré la fronde des commerçants et l’appel de plusieurs parlementaires à annuler l’évènement, le gouvernement assure qu’il n’a pas la possibilité d’annuler cette opération promotionnelle.  En cette période de reconfinement, le gouvernement…

amazon
Amazon : les commerçants exigent l’interdiction du Black Friday

Et si Amazon n’avait plus le droit de tenir le Black Friday en France ? Quatre fédérations de commerçants demandent l’interdiction de cette journée de promotions, dénonçant une inégalité de traitement « scandaleuse » entre les commerces physiques et internet en pleine…

Amazon Colis
Amazon envisage d’annuler le Black Friday en France

Amazon n’a pas envie de priver les Français du Black Friday. Dans le collimateur des petits commerçants obligés de fermer leurs portes, le géant du commerce en ligne affirme avoir « très envie qu’il y ait un Black Friday sur Amazon ». Néanmoins, la…