Essential Phone : 5000 ventes en un mois, un flop monumental

Depuis son lancement au début du mois de septembre 2017, l’Essential Phone d’Andy Rubin n’a été vendu qu’à 5000 exemplaires par l’opérateur américain Sprint. Initialement attendu comme un nouveau souffle pour l’industrie du smartphone, l’Essential PH-1 est un échec cuisant. Découvrez les causes principales de ce lamentable fiasco.

essential phone flop 5000 ventes

L’Essential Phone fut dévoilé pour la première fois en mars 2017, par le biais d’une photo postée sur Twitter par Andy Rubin, l’un des quatre créateurs d’Android. Dès lors, une formidable hype s’est formée autour de ce smartphone prometteur. Beaucoup pensaient que cet Essential PH-1 serait un succès mondial, suffisamment novateur pour faire trembler les constructeurs Android. Un mois après son lancement au début du mois de septembre 2017, avec seulement 5000 ventes, force est de constater que ce smartphone n’était qu’un pétard mouillé.

Plusieurs facteurs expliquent cet échec. Tout d’abord, suite à différents retards, l’Essential Phone n’a été commercialisé que six mois après le premier teasing. Le marché du smartphone n’est plus le même qu’au début de l’année 2017, et l’écran  « borderless » de l’Essential n’a plus rien d’original. De nombreux flagships proposent cette particularité, comme les Samsung Galaxy S8 et Note 8, le LG V30 ou le Xiaomi Mi Mix 2. En cumulant plusieurs mois de retard, la firme a donc commercialisé un produit déjà obsolète. Telle est la dure loi du marché.

Essential Phone : un échec commercial lié à trois principaux facteurs

Par ailleurs, Essential a fait l’erreur de ne commercialiser son smartphone que chez un seul opérateur américain, Sprint. Pour espérer vendre de nombreux smartphones, il est essentiel de nouer des partenariats avec tous les principaux opérateurs, mais aussi de proposer l’appareil à l’internationale. Par ailleurs, le principal point fort de l’Essential PH-1 est censé être son appareil photo. Or, la qualité de l’appareil photo est l’un des points les plus décevants du smartphone et aucune fonctionnalité réellement originale ne change la donne.

Quoi qu’il en soit, malgré ce lancement raté, il est probable qu’Essential parvienne à se relever. Si l’on fait abstraction de son prix, de sa faible disponibilité, et de son manque de fonctionnalités réellement originales, l’Essential Phone est un très bon smartphone. Avec le temps, il est possible qu’il finisse par rencontrer un succès commercial, notamment lorsque l’Essential Phone sera disponible en Europe. On peut aussi espérer qu’un Essential Ph-2 viendra redresser la barre.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei : TSMC n’abandonne pas la firme chinoise

Huawei a enfin droit à une bonne nouvelle. Le fondeur TSMC a en effet décidé de ne pas abandonner le constructeur chinois. Contrairement à Panasonic, ARM ou Toshiba, l’entreprise taïwanaise continuera de fournir des composants à Huawei malgré le décret…

Huawei : Panasonic refuse aussi de fournir le constructeur

Huawei essuie un nouveau revers. Panasonic, le géant japonais de l’électronique, refuse maintenant de fournir ses composants au constructeur chinois. Apparement, certains produits élaborés par la firme reposent sur des technologies américaines. Comme ARM avant lui, Panasonic est donc contraint de plier…

Huawei : des opérateurs refusent de vendre ses smartphones 5G

Huawei continue d’encaisser les répercussions du décret de Donald Trump. Lâché par ses fournisseurs et banni d’Android, le constructeur chinois doit maintenant faire face à l’abandon de certains opérateurs britanniques, japonais et taïwanais. Une poignée de télécoms refusent en effet…

Samsung prépare un zoom optique x5 pour rivaliser avec Huawei

Samsung vient d’annoncer la production de masse d’un module photo équipé d’un zoom optique x5. Grâce à ce nouveau composant, le constructeur sud-coréen cherche à rivaliser avec Huawei, qui est devenu depuis son P20 Pro le roi de la photo…

Huawei demande à l’Europe de l’aider contre les États-Unis

Huawei se cherche des alliés dans la guerre qu’il est en train de mener face aux États-Unis. Le groupe chinois tente de convaincre l’Union Européenne de l’aider, arguant notamment que les Américains n’hésiteront pas à s’en prendre à d’autres entreprises…