Elle perd son emploi après avoir désactivé le GPS qui la traquait 24 heures sur 24

 

En dehors des bénéfices qu’elle apporte, la technologie a parfois ses effets pervers comme en témoigne une récente affaire survenue dans l’Etat de Californie. Une jeune américaine du nom de Myrna Arias vient, en effet, de perdre son emploi après avoir désactivé l’application de GPS installée sur son smartphone par son employeur pour traquer tous ses faits et gestes 24 heures sur 24 et sept jours sur sept.

GPS smartphone
Espionnée sept jours sur sept par le biais de sons smartphone.

Comme on peut le lire dans le PDF de la plainte qu’elle a déposée devant la cour du comté de Kern, Myrna Arias, ancienne employée de la société de transfert d’argent, Intermex, déclare avoir été licenciée après avoir désinstallé l’application, Xora, qui permet, entre autres, de localiser son personnel et que son ancien employeur a pour habitude d’imposer à l’ensemble de son équipe.

Comme elle l’explique ensuite, elle n’a aucun problème avec le fait d’être surveillée durant ses heures de travail mais reste fermement opposée au fait de pouvoir être localisée par son employeur durant son temps libre comparant, au passage, l’application aux bracelets qu’on met aux prisonniers en liberté conditionnelle.

Avant de déposer plainte, elle a ensuite stipulé à son patron, John Stubits, que ses pratiques étaient illégales et ce dernier lui a répondu qu’elle se devait de les accepter dans la mesure où il la payait plus que son ancien employeur. Aujourd’hui la jeune femme attaque la société en justice à qui elle réclame la somme de 500 000 dollars à titre de dommages et intérêts pour les revenus etsalaires perdus et le préjudice subi.

application GPS Xora

Initialement, l’application Xora permet aux employeurs et au managers de gérer le personnel travaillant en dehors du bureau. Malheureusement, comme toute application de géolocalisation, celle-ci peut également être utilisée à mauvais escient, comme dans le cas présent. John Stubits s’est notamment vanté de savoir à quelle vitesse conduisait son employée. Pour l’heure, la société Intermex n’a pas encore fait le moindre commentaire.

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Phonandroid Google Actualites
PhonAndroid : Ne manquez aucune actu et abonnez-vous sur Google News

Grâce à Google News, ne manquez rien de l’actualité Android sur PhonAndroid, mais aussi nos bons plans, nos tests complets et tous nos tutoriels ! Pour ce faire, rien de plus simple. Il suffit d’ajouter PhonAndroid dans vos favoris sur…

telephone avion
Téléphoner dans l’avion ? Les Etats-Unis disent non

La FCC américaine refuse d’autoriser les appels téléphoniques dans les avions, moins pour des raisons techniques que face à l’opposition des pilotes et personnels de bord ainsi que de certains passagers.  L’idée planait depuis 2013 : la FCC, gendarme américain…