Maj. le 20 décembre 2018 à 14 h 53 min

Les données personnelles de 112 000 policiers et de certains de leurs proches viennent de fuiter sur la toile. Un leak massif qui serait du à une malveillance volontaire d’un des employés de la Mutuelle Générale de la Police dont ils sont tous adhérents.

police

Alors que François Hollande exprimait, il y a peu, sa volonté que soit préservé l’anonymat des membres des forces de l’ordre, suite au double meurtre d’un jeune couple de policiers, il y a deux semaines, voilà que RTL nous apprend aujourd’hui que les données personnelles de 112 000 policiers ont fuité sur la toile après que l’un des responsables d’agence de la Mutuelle Générale de la Police ait copié le fichier contenant toutes ces informations sur Google Drive.

Données personnelles qui comprennent notamment les adresses et numéro de téléphone de ces 112 000 fonctionnaires de police. Suite à la mise à disposition de tous de ces informations, le responsable d’agence en question a été mis à pied, une plainte a été déposée et une enquête a été ouverte. Enquête qui a notamment révélé que cet acte malveillant avait été motivé par la vengeance. L'employé en voulait à la mutuelle pour une affaire de primes non versées.

Le hic, c’est que la direction a mis plus de trois semaines à comprendre que ces données sensibles avaient été extraites avant de faire l’objet d’une fuite puisque cette malveillance remonterait au 2 juin dernier. Par conséquent, même si le nettoyage de ces données est en cours – il a notamment été demandé à Google de supprimer les informations sensibles du fichier – rien ne dit que des tiers malveillants n’ont pas déjà pu se les procurer.

A ce sujet, le secrétaire général adjoint du syndicat Unité SGP Police-FO, Nicolas Conte n’a pas caché à RTL ses inquiétudes à RTL et exige désormais que ce type d’institutions « renforcent leur sécurité » même si dans le cas présent, le mal est déjà fait.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
NordVPN confirme avoir été victime de piratage

NordVPN vient de confirmer avoir été victime de piratage il y a plusieurs mois, en mars 2018. Des pirates ont ainsi eu accès à un serveur loué par la firme pendant environ un mois vie un système de gestion à…

Sécurité : Huawei subirait un million de cyberattaques par jour

D’après le chef de la sécurité de Huawei, l’entreprise repousserait une quantité impressionnante d’attaques informatiques. Des attaques à travers le monde entier, et des autorités américaines qui n’y seraient pas étrangères, selon l’entreprise. Si Huawei doit faire face à l’ire…

WhatsApp : un simple GIF permet de pirater votre smartphone

Une faille découverte dans l’application WhatsApp et qui affecte les smartphones Android permet d’accéder à vos photos privées et autres données personnelles. Il suffit d’un GIF modifié pour exploiter cette vulnérabilité qui vient d’être découverte par un chercheur en sécurité….

Une attaque DDoS rapporte 2,5 millions de dollars à Wikipédia

Vendredi dernier, le site encyclopédique Wikipédia était victime d’une conséquente attaque DDoS (Distributed Denial of Service). Pour limiter les dégâts d’une telle menace, la Wikimedia Foundation vient de recevoir une jolie somme de la part d’un généreux donateur pas si…