Donald Trump : une ONG lui demande d’arrêter sa censure sur Twitter

Maj. le 10 novembre 2018 à 19 h 06 min

La présidence de Donald Trump est extrêmement controversée, faisant que le compte officiel du président des Etats Unis reçoit énormément de plaintes. Bien qu’il ait l’habitude de bloquer les utilisateurs étant contre ses réformes, une ONG pourrait bien forcer le président à ne plus bloquer personne afin de respecter le premier amendement américain.

Donald Trump

Les réseaux sociaux nous font exposer nos avis à la face du monde, un fait qui peut apporter autant de soutiens que de détracteurs à soi. Naturellement, libre à nous de bannir certains utilisateurs outrepassant les limites de la décence pour retrouver un peu de positivité sur nos flux.

Problème étant que les réseaux sociaux sont devenus politiques désormais. Or, les échanges politiques concernent évidemment le public, qui ne devrait pas être exclu de ces discussions. Alors que Donald Trump est sous le feu de sa décision sur les accords de Paris, une ONG rappelle à l’ordre le président.

Pas de blocage permis pour le président des Etats Unis

En effet, le compte Twitter de Donald Trump, tristement célèbre pour le fait que l’homme (aujourd’hui) politique n’y hésite pas à lancer de nombreux commentaires déplaisants, est devenu de facto le compte du président des Etats Unis.

Malgré cela, Donald Trump continue de bloquer le moindre utilisateur étant critique avec ses propos. Le Knight First Amendment Institute, une ONG américaine défendant la liberté d’expression, a donc réagi en publiant une lettre ouverte lui demandant de cesser de bloquer le moindre utilisateur.

Et pour cause : son compte Twitter – établi comme le compte officiel du président des Etats Unis – est selon eux désormais un forum de débat public, faisant que la Constitution l'empêche d’y apposer la moindre règle personnelle. Bloquer les utilisateurs, c’est dans ce contexte exercer une forme de censure du public.

Ce sont deux messages, bloqués, qui auront attiré l’attention de l’ONG. Le premier reprochait à Donald Trump d’avoir dénoncé les accords de Paris, quand le second pointait du doigt avec humour le fait que le Pape François ne semblait pas très heureux de faire la connaissance de monsieur Trump sur une photographie.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Twitter va bientôt permettre de cacher les réponses aux tweets

Twitter va déployer dans les semaines à venir une fonctionnalité pour cacher les réponses aux tweets, à défaut de pouvoir les supprimer. Jusqu’ici, les utilisateurs ont très peu de contrôle sur les réponses aux messages publiés sur le réseau social….

Twitter : bientôt un bouton pour modifier ses tweets ?

Twitter pourrait bientôt se doter d’un bouton permettant aux utilisateurs de modifier ses tweets. Mais le réseau social réfléchit encore à la meilleure façon de donner cette possibilité aux internautes. Cette fonctionnalité doit servir à corriger une faute ou un…

Twitter se demande comment se dessine vraiment la lettre X

Twitter et ses utilisateurs se posent constamment des questions et le réseau social est devenu un espace de discussion incontournable pour de nombreux internautes. Mais les débats qui s’y trouvent ne sont pas toujours des plus importants. Parmi les derniers…

Coupe du Monde 2018 : les meilleures réactions sur Twitter

La Coupe du Monde 2018 s’est terminée en apothéose sur une victoire de la France 4-2 contre la Croatie.  Bien sûr, Twitter n’était pas en reste, les supporters des bleus étaient nombreux à suivre le match en aparté sur les…

Twitter : pourquoi vous allez perdre de nombreux followers

Votre nombre de followers sur Twitter risque de baisser cette semaine ! Le réseau social a en effet décidé de faire le ménage dans les comptes inactifs ou verrouillés. Après avoir suspendu plus de 70 millions de comptes en l’espace…

Twitter bloque les comptes des moins de 16 ans

Le RGPD fait des victimes sur Twitter. Le réseau social a bloqué les comptes tenus par les utilisateurs de moins de 16 ans, qui ne peuvent pas consentir eux-mêmes à l’utilisation de leurs données personnelles. Leurs parents doivent donner leur…