Do Not Track : vers une protection renforcée de la vie privée en ligne

 

Créé il y a plusieurs années afin de protéger les internautes de toute traçabilité, le standard Do Not Track a rapidement été intégré aux navigateurs Internet et pourtant, faute de terrain d’entente avec les annonceurs publicitaires, le standard n’a suscité que peu d’intérêt. Adblock, DuckDuckGo et d’autres défenseurs de la vie privée en ligne ont mis au point une refonte du standard.

Do Not Track vie privée protection refonte

À l’origine demandé par un organisme américain de régulation des consommateurs, le Do Not Track (DNT) était sensé régler les problèmes pouvant être causés par les publicités ciblées. Celle-ci représentant en quelque sorte une violation de la vie privée, la FTC avait donc réuni les éditeurs de navigateurs afin qu’ils réfléchissent à la question. Depuis cette rencontre, lorsque l’option est activée, les navigateurs envoient une requête HTTP indiquant que l’internaute ne souhaite pas être tracé.

Pour ce qui est des navigateurs, le problème fut assez facilement réglé. Par contre, pour les sites Internet et annonceurs publicitaires, la tâche était plus délicate car ceux-ci ne disposaient pas de véritables obligations quant au respect de la requête de l’internaute. De plus, les publicitaires campaient sur leur position en acceptant de bloquer la publicité ciblée mais à condition de continuer la collecte de leurs informations, chose impensable pour les défenseurs de la vie privée.

Trouver un accord

Voilà pourquoi l’Electronic Frontier Foundation s’est s’associée à l’éditeur  AdBlock, au moteur de recherche DuckDuckGo, au site Medium, à Disconnect et à l’analyste de données Mixpanel. Au programme de leur rencontre, une refonte totale du standard DNT qui permettrait aux éditeurs et webmasters de prouver qu’ils tiennent bien compte des demandes formulées par les internautes.

L’éditeur qui acceptera le respect de la vie privée devra publier sur son serveur un fichier .txt intitulé dnt-policy.txt. Ainsi, il sera plus facile de repérer les sites acceptant la démarche. Flexible, ce fichier texte pourra désormais être activé sur certains de leurs domaines, une faveur qui devrait faciliter l’acceptation du service.

Bien conscient que de nombreux sites vivent de la publicité, et déplorant la multiplication des bloqueurs de pubs causant leurs pertes (joli paradoxe avec la présence d’AdBlock), la nouvelle version du standard comprendra un service de compilation de données analytics créée par Mixpanel qui respectera le standard DNT. Si ce standard DNT fonctionne avant tout pour les navigateurs PC, nous vous invitons à protéger votre vie privée sur votre Android également.

via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
top 200 pires mots passe 2020
Voici le top 200 des pires mots de passe de 2020

Le top 200 des pires mots de passe de l’année 2020 est désormais disponible. Comme tous les ans, l’indémodable 123456 arrive en tête du classement. Parmi les thématiques favorites des internautes, on trouve le divertissement, les grossièretés, les prénoms ou les suites de chiffres….

tesla powerwall faille
Tesla : une importante faille de sécurité menace les batteries Powerwall

Des chercheurs en sécurité informatique ont détecté une faille de sécurité importante dans le Tesla Backup Gateway, le système qui gère les connexions au réseau des Powerwall, les batteries de stockage d’énergie domestiques du constructeur. En 2015, Tesla a lancé…

carte sim arnaque
Elle se fait pirater sa carte SIM et perd 17 000 €

Un pirate a réussi à pirater la carte SIM d’une utilisatrice à de multiples reprises, interceptant à sa place les SMS de double authentification. Malgré de nombreuses tentatives pour stopper le processus, le hacker a réussi à voler 17 000…