Le déverrouillage du bootloader du Nexus 6P fait sauter un fusible du téléphone

Maj. le 16 janvier 2019 à 14 h 38 min

Les Nexus sont des téléphones qui ciblent avant tout les développeurs et les bidouilleurs. Raison pour laquelle, il n’est pas rare que les utilisateurs des smartphones de Google effectuent différentes manipulations, comme l’installation d’une ROM Custom, d’un fichier de mise à jour OTA ou d’une image système. Toutefois, avec le Nexus 6P, ce sera un peu plus compliqué car si vous déverrouillez le bootloader, alors l’un des fusibles du téléphone grillera de façon à ce que cette opération reste matériellement enregistrée.

Nexus 6P bootloader
Le menu fastboot du Nexus 6P.

Au sein du Nexus 6P, on retrouve, en effet, un fusible du nom de Qfuse qui n’a pour vocation que d’indiquer au constructeur lorsque le bootloader a été déverrouillé, même si vous remettez le téléphone à son état d’origine puisque son état restera visible dans le menu fastboot. Un comble quand on sait que les téléphones de Google s’adressent avant tout aux bidouilleurs. Pourtant, cette pratique n’est pas nouvelle puisqu’elle a déjà été employée par certains constructeurs comme Motorola dans la première génération de son Atrix.

Pour l’heure, difficile de savoir si le déverrouillage du bootloader annulera la garantie. A priori non, mais alors dans ce cas là, pourquoi avoir implémenté cette sécurité ? A moins que son intégration ne soit liée à Android Pay. Théoriquement Android Pay n’est bloqué que par le root mais pas par le déverrouillage du bootloader, ceci dit, maintenant que l’existence de ce fusible a été découverte, rien ne dit que son état, une fois le bootloader déverrouillé ne viendra pas empêcher les paiements mobiles. Si ça devait se confirmer, ce serait vraiment problématique.

On notera que pour l’heure, ce fusible Qfuse a été remarqué seulement sur le Nexus 6P mais il n’est pas impossible qu’il soit également embarqué par le Nexus 5X. Une démarche qui reste incompréhensible et pour laquelle on aura, on l’espère, rapidement, une explication de la part de Google ou Huawei.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Google Pixel 3a et Pixel 3a XL : tout ce que l’on sait

Google s’apprête à lancer des déclinaisons « light » et surtout moins chères de ses Pixel 3 : les Pixel 3a et Pixel 3a XL. On sait encore relativement peu de chose sur ces smartphones, si ce n’est qu’ils auront un positionnement…

Google dévoile par erreur le Pixel 3a sur son site officiel

Le Google Pixel 3a a fait une apparition sur le Google Store avant d’être retiré dans la foulée. C’est la première fois que la firme évoque le smartphone, confirmant ainsi son existence. Dans le même temps, un leaker russe a…

Pixel 4 : Google nous parle déjà de son futur smartphone

Plusieurs mois nous séparent encore de l’officialisation du Google Pixel 4 et déjà des employés de Google en parlent. Une nouvelle mention du smartphone est apparue dans un post publié sur la page d’Android Open Source Project. Beaucoup attendent impatiemment…

Google Fuchsia est déjà compatible avec le Google Pixel 3

Le Google Pixel 3 XL est le premier smartphone Android à faire tourner Fuchsia. Un développeur a en effet trouvé le moyen de rendre l’appareil compatible avec le futur OS multiplate-forme de la firme de la firme Mountain View. Mais à…