Deux hackers prennent le contrôle d’une voiture lancée sur l’autoroute

 

L'avenir va progressivement se peupler de voitures connectées, Google d'ailleurs participe grandement à l'évolution de notre conduite, poussant à vouloir nous reposer sur l'Intelligence Artificielle. Voici en tout cas une vidéo qui pourra faire réfléchir à deux fois sur les dangers de la voiture connectée.

  • Lire également : Les Google Cars peuvent déjà être piratées

Valasek Miller Jeep hacking smartphone
Photo © Whitney Curtis for WIRED.com

Chris Valasek et Charlie Miller  sont deux chercheurs ayant un passé dans la prise de contrôle de voiture, une première expérience remontant à 2013 les avait d'ailleurs contraints à devoir se connecter et piloter la voiture directement depuis l'habitacle, chose dont ils arriveront à se passer cette fois, jouant avec une voiture lancée en pleine circulation à des kilomètres de distance.

Valasek est un chercheur dans le domaine de la sécurité et travaille pour IOActive, spécialiste en la matière. Miller quant à lui a travaillé pour la NSA et est coutumier des récompenses au concours de hacking Pwn20wn. Ceci pour dire que vous pouvez vous sentir un peu plus rassurés, la Jeep a eu à faire à deux acharnés, experts en la matière. Pour l'instant, cet exploit n'est pas réalisable par n'importe qui mais un jour ou l'autre, ce sera le cas, d'où l'importance de déceler ces failles le plus tôt possible.

Valasek Miller Hacking Jeep
Photo © Whitney Curtis for WIRED.com

Miller et Valasek ont eu besoin de développer un programme pour s'infiltrer dans le système Uconnect utilisé par la Jeep Cherokee afin qu'elle soit reliée à Internet via Wi-Fi. Les hackers ont finalement pu prendre le contrôle de la voiture alors pilotée par un journaliste de Wired, Andy Greenberg. Des essuies-glace à la radio en passant par l'air conditionné, les hackers ne se sont pas privés.

Ils ont également pu accéder au journal de bord de la voiture, mettant ainsi à disposition les coordonnées GPS. Finalement, ils sont passés à une étape bien plus risquée : couper complètement le contact alors que la voiture circulait sur un axe routier et était suivie par un semi-remorque. Ils ont terminé l'expérience en montrant, sur un parking cette fois, qu'ils leur était également possible de contrôler le volant, l'accélérateur et les freins.

Valasek-Miller-hacking-Jeep-ditch

Cette expérience a bien évidemment été menée en partenariat avec le constructeur Jeep qui s'est vu remettre un rapport détaillant la méthode employée par les deux hackers et un récapitulatif des failles de sécurité afin que la marque puisse fournir un correctif pour le service Uconnect.

Voici une vidéo retraçant l'exploit des deux hackers :

via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
kaspersky smartphone
Kaspersky va lancer un smartphone “impossible à pirater”

Kaspersky Lab est en train de développer un smartphone présenté comme “impossible à pirater”, selon le PDG de la firme Eugène Kaspersky. La firme semble désormais mettre toute son énergie dans de nouvelles initiatives autour de la vie privée et…

top 200 pires mots passe 2020
Voici le top 200 des pires mots de passe de 2020

Le top 200 des pires mots de passe de l’année 2020 est désormais disponible. Comme tous les ans, l’indémodable 123456 arrive en tête du classement. Parmi les thématiques favorites des internautes, on trouve le divertissement, les grossièretés, les prénoms ou les suites de chiffres….

tesla powerwall faille
Tesla : une importante faille de sécurité menace les batteries Powerwall

Des chercheurs en sécurité informatique ont détecté une faille de sécurité importante dans le Tesla Backup Gateway, le système qui gère les connexions au réseau des Powerwall, les batteries de stockage d’énergie domestiques du constructeur. En 2015, Tesla a lancé…

carte sim arnaque
Elle se fait pirater sa carte SIM et perd 17 000 €

Un pirate a réussi à pirater la carte SIM d’une utilisatrice à de multiples reprises, interceptant à sa place les SMS de double authentification. Malgré de nombreuses tentatives pour stopper le processus, le hacker a réussi à voler 17 000…