Dépannage à domicile : tarifs en ligne obligatoires pour lutter contre les arnaques

 

Ne vous êtes-vous jamais retrouvé enfermé devant la porte de votre immeuble suite à une serrure défectueuse ? Ou en besoin immédiat d'un plombier ? Juger des prix de ces artisans peut être bien difficile, beaucoup ne révélant leurs tarifs que sur le fait accompli. Désormais, ceux-ci seront obligés d'afficher en ligne leurs tarifications pour limiter les arnaques.

Artisans prix en ligne

Nous vivons tous des instants de solitude profonde au cours de notre vie. Un exemple très commun est le fait de claquer la porte de son appartement en ayant oublié ses clefs, faisant que l'on se doit d'appeler à la rescousse son propriétaire, un voisin ou un professionnel.

De nos jours, il existe des tonnes et des tonnes d'artisans capables de venir régler nos problèmes rapidement à domicile. Dans notre milieu, c'est dans le cadre de l'installation de notre box ADSL ou fibre que nous les voyons le plus souvent désormais.

Problème étant que pour ces petits tracas, il est souvent difficile d'avoir une vision claire de l'addition. En effet, rares sont encore ceux qui diffusent leurs tarifications sur internet, donnant l'impression de définir un prix “selon la tête du client”.

Pour lutter contre l'arnaque, le gouvernement a donc décidé d'instaurer l'obligation, pour les artisans, d'afficher en ligne leur tarification pour une intervention à domicile. A partir du 1er avril, les plombiers, électriciens, serruriers, et tous ces travailleurs nous sortant très souvent de la mouise y seront soumis.

A partir de cette date, il sera obligatoire de préciser clairement le taux horaire de la main d'oeuvre, les frais de déplacement, les modalités de décompte du temps estimé, le prix des prestations forfaitaires et la gratuité ou non des devis. Un document attestant de cela devra être remis au client avant toute intervention.

Cette mesure est mise en place suite au bilan fourni par la DGCCRF, s'occupant de la répression des fraudes, qui a constaté que la majorité des plaintes collectées par son organisme concernait ce type d'interventions. Celle-ci permettra donc de lutter contre les arnaques possibles dans ce milieu, et donnera une vision plus claire aux clients.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
windows xp fond ecran
Windows XP : la colline verdoyante qui sert de fond d’écran existe vraiment

Le fond d’écran le plus célèbre est sans doute celui de Windows XP, une histoire relativement insolite se cache derrière cette image représentant une colline verdoyante qui a fait la richesse de son photographe. En effet, Microsoft a mis le paquet pour mettre la main sur les droits d’auteur et pouvoir le proposer au sein de son système d’exploitation.

Moustache
Amazon rase la moustache d’Hitler sur l’icône de l’application Android

Amazon vient de changer discrètement l’icône de son application mobile. Une modification mineure, mais indispensable, puisqu’elle est destinée à éviter les blagues de mauvais goût. Certains utilisateurs avaient en effet pointé du doigt que l’ancienne charte graphique pouvait faire penser…

windows 10 hack font
Une police de Windows 10 permet aux hackers de pirater des PC à distance

Des pirates se sont servis d’une simple police Windows 10 pour s’introduire à distance dans le PC de leurs victimes. La faille a permis d’autoriser l’accès au noyau par des programmes malveillants, le rendant ainsi vulnérable aux attaques. Microsoft a depuis…

tv remote
TV : l’âge moyen des téléspectateurs a encore augmenté

L’âge moyen des téléspectateurs frôle désormais les 55 ans. Le confinement a tiré les audiences de la TV vers le haut, mais au final ce sont surtout les plus âgés qui sont revenus devant le téléviseur. La SVoD, le cinéma…

batterie etude recyclage
34% des Français ont la phobie de la batterie de smartphone vide

Un tiers des Français souffrent de la phobie de la batterie de smartphone vide, révèle un sondage Opinion Way. D’après l’étude, les Français craignent de ne plus pouvoir consulter les réseaux sociaux, de rater un SMS ou d’être privé de…