Le défi Facebook « à l’eau ou un resto » fait une première victime !

Maj. le 29 octobre 2018 à 13 h 23 min

En quelques années, les réseaux sociaux sont devenus omniprésents dans nos quotidiens, Facebook en tête. Le réseau social de Mark Zuckerberg comporte aujourd’hui plus d’1,2 milliards d’utilisateurs et ce qui démarre comme une blague peut rapidement s’amplifier et devenir un véritable phénomène de société. C’est notamment le cas des « fameux » défis Facebook.

facebook

« À l’eau ou un resto » fait une victime en Bretagne !

Après la neknomination, défi Facebook qui consistait à boire cul-sec des boissons alcoolisées, à se filmer et à publier la vidéo sur le réseau social et ce dans un laps de temps allant généralement de 24 à 48 heures, défi qui a malheureusement fait plusieurs victimes, voici venue l’heure d’ « à l’eau ou au resto », un défi ô combien amusant et récréatif … ou pas.

Pas besoin de sortir de Polytechnique pour comprendre le principe de ce défi, et vous avez sûrement vu des proches le réaliser. Il consiste à se déguiser, se jeter à l’eau, le tout en se filmant évidemment, avant de nominer trois proches. Si la personne nominée refuse, elle devra inviter son ami au restaurant. Si ça peut paraitre bon enfant au premier abord, les conséquences peuvent parfois être tragiques.

Et pour cause, un jeune homme de 19 ans s’est noyé hier jeudi 12 juin à Béganne dans le Morbihan. Souhaitant sans doute impressionner ces amis, surenchères permanentes associées à ce genre de défi aidant, il avait décidé de se jeter à l’eau avec son vélo, une idée qui lui aura été fatale, comme l’explique le colonel Sylvain Laniel :

A Béganne, le défi consistait à se jeter à l’eau avec son vélo. Deux jeunes se sont rendus sur les pontons du port de Foleux, sur la Vilaine, filmés par un troisième. La victime avait cru bon d’attacher son vélo à sa jambe pour le récupérer, mais il y avait six mètres de fond et il n’a pas pu remonter.

La victime aurait tenté plusieurs fois de refaire surface, sans réussite, entrainé vers le fond par le poids de son vélo. Ce dramatique fait divers serait le premier de ce genre en France. Une enquête est évidemment en cours mais aucune suite pénale ne serait à prévoir selon le parquet :

La vidéo et les témoignages sont très clairs, la victime s’est mise en danger elle-même et était apparemment parfaitement consciente de ce qu’elle faisait. Il n’y a pas non plus eu de non-assistance à personne en danger.

Toujours selon ce substitut du procureur, le défi Facebook « à l’eau ou un resto » est un « jeu dramatique (en l’occurrence ndlr) et complètement stupide ». Difficile de le contredire sur ce point. Si vous souhaitez malgré tout vous adonner à ce défi, on vous conseillera évidemment de ne pas prendre de risques inconsidérés.

Facebook est décidément la scène de sombres histoires puisqu’il y a peu, une femme a essayé de vendre ses enfants sur le réseau social. Histoire de vous redonner le sourire, on vous offre en bonus un petit fail d’une jeune demoiselle. Talons et plongeon ne font pas bon ménage.

Nous aimerions connaitre votre avis concernant « à l’eau ou un resto » et cette nouvelle mode des défis Facebook. Partagez vos impressions.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Facebook : les messages privés de 81 000 comptes en vente sur Internet

Les messages privés de 81 000 utilisateurs Facebook sont en vente sur Internet, révèle une enquête. D’après le réseau social, des pirates seraient parvenus à collecter les messages privés en utilisant des extensions pour navigateur.  D’après une enquête de nos confrères de la…