Cybersécurité : 560 milllions d’identifiants volés dans la nature

 

En utilisant le moteur de recherche Shodan, l'expert en cybersécurité Bob Diachenko de Kromtech Security Research Center a découvert qu'il existe une base de données MongoDB regroupant plus de 560 millions d'adresses mail et de mots de passe volés lors d'anciennes fuites de données, compilés par un mystérieux individu.

cybersecurite vol base de données

Qu'advient-il des identifiants (adresses mail et mots de passe) dérobés lors des cyberattaques mondiales comme Wannacry ? Où vont ces coordonnées subtilisées par des hackers malveillants ? Bob Diachenko de Kromtech a découvert un début de réponse à ces questions.

L'expert en cybersécurité a découvert qu'une base de données compilée par un anonyme regroupe plus de 560 millions d'adresses mail et de mots de passe volés. Cette base de données MongoDB de 75Go, structurée au format JSON, hébergée sur une adresse IP virtuelle par service cloud, a été alimentée au fil des précédentes fuites de données.

Cybersécurité : 75 Go d'identifiants volés lors des piratages de LinkedIn, Myspace, Tumblr, Badoo…

Les identifiants proviennent de célèbres fuites historiques de services comme LinkedIn, Dropbox, Lastfm, MySpace, Adobe, Tumblr, ou encore le site de rencontre Badoo. Autant dire que cette liste ne date pas d'hier. C'est la preuve que les mots de passe dérobés restent à tout jamais accessibles.

Parmi les 560 millions d'identifiants qui constituent cette base de données, environ 243,7 millions d'adresses mail sont répertoriées sur le service de recherche Have I Been Pwned? créé par l'expert en sécurité Troy Hunt de Microsoft. Toutefois, contrairement à la liste découverte par Diachenko, HIBP ne divulgue pas les mots de passe associés aux adresses mail, et ne présente donc pas de danger.

Selon Diachenko, il s'agit de « la mère de toutes les fuites de données ». À elle seule, l'existence de cette base de données démontre qu'il est indispensable de changer tous ses mots de passe à chaque cyberattaque. Les personnes malfaisantes peuvent très bien retrouver vos identifiants des années après une attaque et s'en servir pour pirater votre compte. Vous voilà prévenus.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
windows 10 hack font
Une police de Windows 10 permet aux hackers de pirater des PC à distance

Des pirates se sont servis d’une simple police Windows 10 pour s’introduire à distance dans le PC de leurs victimes. La faille a permis d’autoriser l’accès au noyau par des programmes malveillants, le rendant ainsi vulnérable aux attaques. Microsoft a depuis…

phishing postmate
Phishing : des pirates ciblent les livreurs d’une filiale d’Uber

Une campagne de phishing cible les coursiers de Postmates, un service de livraison très présent aux États-Unis. Les hackers se font passer pour des employés de la filiale d’Uber afin d’obtenir les identifiants des travailleurs. Ces derniers accusent l’application de…