Cyanogen Inc et Qualcomm signent un partenariat, comment va réagir Google ?

 

S’il y a encore un an ou deux, Cyanogen Inc était connu avant tout comme l’éditeur d’une ROM Custom alternative à Android, depuis la société n’a cessé de s’émanciper. On se rappelle notamment du OnePlus One, un haut de gamme lancé à moitié prix et tournant sous l’OS de la société ou encore du MicroMax Yureka qui bat actuellement des records de ventes.

Aujourd’hui que Cyanogen Inc vient de signer un partenariat avec le constructeur de puces Qualcomm. Mais dans quel but ?

Cyanogen Qualcomm
Le nouveau logo de Cyanogen INC.

Comme nous le rapportent The Verge et Engadget, la société Cyanogen inc qui vient tout juste de refondre son identité visuelle a récemment signé un partenariat avec Qualcomm. Un accord dont l’objectif sera d’assurer le développement logiciel des terminaux Qualcomm Reference Design (QRD). Des smartphones d’entrée/milieu de gamme équipés de processeurs Snapdragon 200, 400 et 600.

Bien évidemment, tous les futurs smartphones équipés de ces Soc ne seront pas concernés mais seulement ceux conçus par les sociétés qui décideront de se baser sur les modèles de référence faisant partie du programme de Qualcomm. Les sociétés développeront ainsi respectivement la partie logicielle et matérielle de ces futurs smartphones, sans la moindre dépendance vis-à-vis de Google.

Un partenariat somme toute prévisible, quand on sait que fin janvier, Cyanogen INC avait déclaré être « dépendant de Google mais plus pour longtemps ». On imagine qu’à cet époque là, le partenariat, récemment officialisé, entre les deux sociétés était déjà en cours de négociation, en plus des applications et services concurrents que compte proposer, à terme, l’éditeur de la ROM Custom.

L’implication de la société américaine dans le Qualcomm Reference Design démarrera le mois prochain et pourrait s’avérer profitable aussi bien pour les constructeurs que les utilisateurs. D’après le co-fondateur de Cyanogen Inc, Steve Kondik, la société va se concentrer sur deux objectifs : améliorer les performances des appareils et proposer une meilleure expérience logicielle que celle qu’on retrouve actuellement par défaut sur les téléphones bon marchés.

De leur côté, les constructeurs disposent, d’une plateforme matérielle « prête à l'emploi » qu’ils peuvent décliner sur les appareils vendus sous leur propre marque. Une sorte d’alternative à Android One dont le principe pourrait fortement déplaire à Google qui risque de percevoir ce projet comme une concurrence directe pour Android.

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Smartphone
Bientôt une taxe copie privée sur les smartphones d’occasion ?

La taxe copie privée doit-elle être appliquée aux smartphones vendus sur le marché de l’occasion ? C’est en tout cas le souhait de la commission Copie Privée. Afin de compenser la baisse de la rémunération annuelle perçue par les ayant…

teletravail taxe etude
Des économistes veulent instaurer une taxe sur le télétravail

Des économistes de la Deustch Bank estiment que les télétravailleurs devraient payer une taxe supplémentaire, pour compléter les revenus des travailleurs modestes contraints de se rendre sur leur lieu de travail. Après la taxe sur les casques audio ou encore…

casque audio taxe
Taxer les casques audio ? Une loi est en discussion à l’Assemblée

Des députés LREM souhaitent taxer « les matériels destinés à l’écoute de contenus sonores » pour aider au financement de l’industrie musicale et du spectacle. Après la redevance TV sur les smartphones et ordinateurs, des députés LREM souhaitent instaurer une taxe inédite…

black friday maintient france
Black Friday : le gouverment refuse d’annuler les promotions en France

Le Black Friday aura bien lieu en France. Malgré la fronde des commerçants et l’appel de plusieurs parlementaires à annuler l’évènement, le gouvernement assure qu’il n’a pas la possibilité d’annuler cette opération promotionnelle.  En cette période de reconfinement, le gouvernement…

amazon
Amazon : les commerçants exigent l’interdiction du Black Friday

Et si Amazon n’avait plus le droit de tenir le Black Friday en France ? Quatre fédérations de commerçants demandent l’interdiction de cette journée de promotions, dénonçant une inégalité de traitement « scandaleuse » entre les commerces physiques et internet en pleine…

Amazon Colis
Amazon envisage d’annuler le Black Friday en France

Amazon n’a pas envie de priver les Français du Black Friday. Dans le collimateur des petits commerçants obligés de fermer leurs portes, le géant du commerce en ligne affirme avoir « très envie qu’il y ait un Black Friday sur Amazon ». Néanmoins, la…