Cyanogen grandit, et recrute des ingénieurs clés d’Amazon et Qualcomm

Maj. le 1 mars 2018 à 21 h 53 min

Cyanogen grandit doucement, mais sûrement, en gardant toujours son objectif en vue, éloigne Google de son système d’exploitation mobile, Android. Avec de grandes entreprises comme Foxconn, Twitter ou encore Qualcomm qui n’ont pas hésité à investir quelques millions dans la société, Cyanogen dispose d’atouts de poids pour développer sereinement CyanogenMOD et Cyanogen OS, d’autant plus qu’ils viennent d’ajouter quelques ingénieurs de qualité dans leur équipe.

Cyanogen amazon qualcomm

Ainsi, Cyanogen vient de jouer un vilain tour à Amazon et Qualcomm, en débauchant un ingénieur important dans les deux sociétés. C’est tout d’abord Stephen Lawler qui était le chef ingénieur chez Amazon qui débarque en tant que Vice-président senior de l’ingénierie. Pour le second, ce n’est autre Karthick lyer, qui était, lui aussi, chef ingénieur, mais chez Qualcomm, qui arrive pour devenir le vice-président du système global.

Ce recrutement s’inscrit donc dans la lignée de l’envie de grandir de Cyanogen, bien aidé par les quelques millions de ses partenaires. Le recrutement d’ingénieur de talent, et ayant déjà fait leurs preuves dans des acteurs majeurs de différents marchés, s’inscrit donc dans la logique d’aller de l’avant, comme le révèle Kirt McMaster, cofondateur et CEO de Cyanogen.

Notre objectif est toujours de faire évoluer la plateforme Android, et d’innover dans le mobile. Les signaux, les services et les systèmes sont au cœur de la construction d’une plateforme informatique évoluée. Lawler et lyer sont des chefs de classe mondiale dans leurs domaines, chacun ayant porté quelques-unes des plateformes et services informatiques les plus populaires. Lawler emmène sa force de leadership technique dans le mobile, la cartographique, la recherche et le Cloud. Lyer possède des compétences approfondies dans le développement d’Android. Chacun comprend comment organiser de façon optimale l’ingénierie d’une entreprise.

Malgré la perte du partenariat avec OnePlus, Cyanogen se porte donc bien, et n’hésite pas à aller chercher les meilleurs dans les autres entreprises. Nul doute que Lawler et lyer auront un rôle très important à jouer dans le futur de Cyanogen, en attendant l’arrivée de la ROM dans sa version 12.1, et de voir le futur de la société chinoise avec ses nouvelles têtes.

Via

 

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Amazon : avec PayMens, payez votre commande en 24 fois

Amazon vous permet désormais de payer votre commande en 24 fois. Grâce à PayMens, un service de paiement différé proposé par Cofidis, vous allez pouvoir régler les achats compris entre 100 et 3000 euros en 24 mensualités. On vous explique comment…

Huawei et Xiaomi font baisser les ventes d’iPhone en France

Huawei et Xiaomi permettent à Android de reprendre des parts de marché à l’iPhone et iOS en France, indique une étude de Kantar Worldpanel. Un constat qui peut être généralisé à l’Europe, de plus en plus friande des smartphones au bon…