Le CSA veut exercer la même censure sur internet que sur la télévision

Maj. le 10 avril 2016 à 14 h 02 min

Si jusqu’à aujourd’hui le rôle du CSA se limitait surtout à la télévision et à la radio, le dernier rapport annuel du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel pour l’année 2013 nous renseigne sur ses intentions de se pencher d’un peu plus près sur internet. Une extension du rôle du CSA assez prévisible et justifiée par une volonté :

D’adapter le champ d’intervention et les moyens d’action du régulateur aux enjeux cruciaux de la liberté de communication, de la garantie du pluralisme et du respect de valeurs sociales et culturelles, alors que le secteur de l’audiovisuel doit répondre aux défis du numérique et d’une concurrence économique accrue.

CSA

Si le fait d’étendre le rôle du rôle du CSA à l’internet peut paraître assez légitime lorsqu’il s’agit d’assurer la protection de l’enfance ou d’éviter toute incitation à la haine ou à la violence, le fait d’imaginer le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel exercer une censure sur le web qui jusqu’à aujourd’hui reste tout de même le média le plus libre qui nous est offert suscite déjà une certaine polémique, et pour cause quand on connaît le champ d’application visé.

Sans grande surprise, les sites internet sur lesquels le CSA souhaite exercer son contrôle sont d’abord ceux offrant des contenus multimédias, à commencer par YouTube, Dailymotion, Netflix qui sera disponible en France cet automne, mais également les sites de streaming musical comme Deezer. Comme on peut le lire dans le fichier PDF publié par le CSA, les boutiques d’applications comme le Play Store seraient également concernés.

Compte tenu de la censure déjà exercée par Google sur les contenus pour adultes du Play Store, on se demande tout de même ce que le CSA trouvera à redire mais qui sait. A noter que ce rapport comporte une note positive, le CSA préconisant de réduire le délai de mise à disposition des œuvres audiovisuelles à la VOD qui passerait ainsi de 36 à 24 mois.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !