La consommation de donnée augmente mais les forfaits ne suivent pas selon l’ARCEP

Maj. le 9 octobre 2018 à 17 h 12 min

Comme chaque début de trimestre, l’ARCEP, l’autorité de régulation des télécoms français, nous livre ses chiffres sur l’utilisation des réseaux mobiles de notre beau pays. Ce mois-ci, ses études montrent que les consommateurs sont toujours plus avides de données, mais que les forfaits ne suivent pas. D’autres utilisations modernes sont également en baisse, ne laissant que la consommation reine.

cartes-reseau-4G

Les opérateurs mobiles ne sont pas en grande forme ces derniers temps. Heureusement, l’ARCEP, autorité de régulation des télécoms français, veille au grain afin que ceux-ci ne fassent pas passer les consommateurs en dernier dans leurs plannings.

Alors que la 5G se prépare pour l’Europe d’ici 2020, l’organisme a révélé son dernier observatoire pour le troisième trimestre 2016. Le but est d’observer les utilisations des réseaux afin d’envisager l’évolution future des technologies.

En 2016, un constat est à faire : la consommation de donnée continue d’évoluer, en parallèle à l’évolution de la consommation sur internet demandant des forfaits toujours plus gros. La data est donc de plus en plus consommée, à 1339mo/mois désormais, pour une croissance de 79% par an.

arcep-conso-donnee-3-2016

Problème étant que malgré cette explosion, les forfaits n’évoluent pas vraiment et la tranche inférieure reste toujours à 1go de donnée, soit moins que la moyenne mensuelle du pays. En suivant une telle croissance, il ne faudrait que 2 à 3 ans pour que les forfaits 3 go soient eux aussi dépassés.

Les cartes SIM pour les tablettes et autres objets connectés n’ont subi aucune évolution. Quant au marché des montres connectés et autres appareils IoT, il est carrément en déclin. Lorsque l’on sait que Bouygues mise énormément sur celui-ci, cela prête à grincer des dents.

A terme, la consommation 4G ne fera qu’augmenter, il est donc temps que les opérateurs français réagissent. Après tout, les box 4G pour couvrir la campagne commencent à arriver et vont elles aussi avoir besoin de débits supérieurs.

 

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
5G : le réseau du futur est truffé de failles de sécurité

La 5G, le réseau du futur, est criblée de failles de sécurité, révèle une étude suisse. D’après les chercheurs, le protocole 5G AKA, censé protéger l’identité et la localisation des internautes, mis en place par la coopération 3GPP, n’est pas à la…