La Commission Européenne s’apprête à taxer Google pour abus de position dominante

 

Au début de l'année 2016, nous apprenions que Google était une nouvelle fois sous les feux de la Commission Européenne pour abus de position dominante. Son grief ? L'obligation des constructeurs d'installer ses services directement sur leurs téléphones pour pouvoir utiliser le Play Store, pièce maîtresse de l'OS. Après un temps de défense, Bruxelles serait prêt à lancer la charge.

La commission européenne attaque Google

L'année 2016 est une année charnière à bien des niveaux. Naturellement, on pensera aux premiers pas des nouveaux concepts de smartphones modulaires, ou la finalisation des technologies pliables qui seront utilisées dès 2017.

Mais c'est aussi le cas pour les systèmes d'exploitation mobile. En effet, Windows Phone est définitivement enterré et iOS et Android se partagent désormais le marché. Google est dans le collimateur de la Commission Européenne depuis quelques mois pour cela.

Son principal grief vient du fait que le développeur pousse ses propres applications dès lors qu'il s'agit d'utiliser le Play Store, élément fondamental de l'expérience smartphone, pour les constructeurs adoptant l'OS. Aussi, c'est pour abus de position dominante qu'il a été accusé au cours du mois d'avril.

La défense de Google s'organisait durant ce temps, et a même eu le droit à une prolongation alors que le développeur réunissait ses preuves pour prouver qu'il n'abusait pas du système qu'il a créé.

Mais il semble que cela n'a pas suffi, puisque les plaintifs ont réussi la semaine dernière un document de 150 pages de la part de la Commission détaillant la procédure et contenant une communication des griefs formelle : Bruxelles s'apprête bien à taxer Google.

Une amende qui sera énorme, compte tenu du fait qu'elle sera rétroactive et prendra ainsi en compte la situation depuis 2011. Elle pourrait atteindre un montant sans précédent, jusqu'à 10% du chiffre d'affaires du groupe. Une amende qui servirait de dissuasion pour les autres compagnies du web, tandis que les consommateurs devront apprendre à se servir d'Android sans Google.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
20201008_165048
OnePlus 9 : Leica pourrait signer la partie photo

OnePlus pourrait signer un partenariat avec Leica. Le géant allemand de l’optique pourrait ainsi concevoir la partie photo du OnePlus 9, qui aurait de gros arguments à faire valoir dans ce domaine. Leica est déjà partenaire de Huawei sur ce…

microsoft edge chromium
Edge sur Android synchronise enfin les onglets avec votre PC

Le navigateur Edge sur Android accueille une nouvelle mise à jour sur sa version bêta. Il est désormais possible de synchroniser les onglets ouverts avec votre ordinateur. Cependant, la fonctionnalité n’est pour l’instant réservée qu’à une poignée d’utilisateurs. Microsoft Edge…