Comment Google détecte les malwares sur Android ?

Comment Google détecte les malwares sur Android ? Voilà une question à laquelle le géant américain a aujourd’hui tenu à répondre. Au début du mois, une étude avait révélé qu’Android contenait trois fois plus de failles qu’iOS et se hissait à la première place du classement des systèmes d’exploitation les moins sécurisés.

malwares android

Un nouveau malware vise Android toutes les 11 secondes, certains smartphones sortent même d’usine déjà infectés mais on trouve également des logiciels malveillants au sein de certaines applications et sur certains sites web frauduleux. A chaque fois qu’un nouveau malware est découvert dans le Play Store, Google fait rapidement le ménage.

Avec 9468 nouveaux malwares Android créés chaque jour, Google a fort à faire. Pour mener à bien sa mission, il dispose d’un protocole de sécurité du nom de Verify Apps qui va analyser systématiquement chaque application téléchargée à partir du Play Store afin de s’assurer qu’elle est bien sécurisée.

google malwares

Lorsqu’un appareil cesse de communiquer avec Verify Apps, Google le considère alors comme « mort » ou « non sécurisé » et lui colle l’étiquette « DOI » et une application téléchargée par un nombre important de smartphones dit DOI devient une application DOI. A l’inverse, lorsque la vérification continue, l’appareil est alors étiqueté comme « Retained » Google va ensuite calculer un score DOI pour chaque application en fonction de trois facteurs :

  • N : le nombre d’appareils ayant téléchargé l’application
  • x : le nombre d’appareils « Retained » (non DOI) ayant téléchargé l’application
  • p : la probabilité qu’un appareil ayant téléchargé une application soit « Retained »

Le score DOI désigné par la lettre Z va ensuite être obtenu de la façon suivante.

malware google

Si ce résultat est inférieur à -3,7, ça signifie alors qu’après avoir installé l’application, un nombre significatif d’appareils a cessé de communiqué avec Verify Apps. Ce score est alors combiné avec d’autres informations permettant de déterminer si elle peut s’avérer nuisible et si c’est le cas, Google prendra alors les mesure nécessaires, la plupart du temps en la supprimant du store.

L’ingénieur Megan Ruthven qui décrit cette méthode de calcul dans un récent billet de blog précise que c’est de cette façon que Google est parvenu à éradiquer de nombreux malwares tels que Gooligan, Hummingbad et Ghost Push.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android Q : votre adresse MAC sur les réseaux WiFi va être aléatoire

Avec Android Q, l’adresse MAC de votre smartphone sera par défaut aléatoire en fonction des réseaux WiFi sur lesquels vous vous connectez. La fonctionnalité était déjà disponible dans les dernières versions d’Android. Il fallait non seulement l’activer dans les options…

Malware Android : +58 000 smartphones infectés par un logiciel espion en 2018

Un malware espion a été repéré dans plus de 58 000 smartphones Android en 2018, rapporte Kaspersky Lab. D’après les chercheurs, 35 000 des utilisateurs touchés n’avaient pas conscience qu’un logiciel malveillant espionnait leurs conversations, leur localisation et leurs photos.   Dans un nouveau rapport, les…

Android : une faille de sécurité permet de vous espionner depuis 2013

Android est victime d’une grave faille de sécurité. Grâce à cette brèche, un pirate peut facilement installer un malware sur votre smartphone pour collecter vos données personnelles, dont votre historique de navigation. Toutes les versions d’Android, à partir de Kit Kat…

Android : un malware ruine l’autonomie des smartphones

Des nombreux utilisateurs se plaignaient de problèmes d’autonomie et de data lorsqu’ils lançaient certaines applications Android. Les enquêtes ont conduit à la découverte d’un malware publicitaire qui diffuse des annonces vidéo que personne ne voit jamais et qui ont un…

La plupart des antivirus Android sont inefficaces contre les malwares !

Les antivirus Android servent-ils à quelque chose ? AV-Comparatives s’est penché sur 250 antivirus disponibles sur le Play Store. Or, plus de 55% d’entre eux s’avèrent inefficaces contre les malwares et seules 23 des applications testées (9%) offraient une protection…

Apex Legends : cette fausse application Android cache des malwares

Apex Legends, le jeu vidéo du moment, n’est pas encore disponible sur Android. Bien décidé à profiter du succès du titre, des pirates ont mis en ligne de fausses applications sous forme d’APK. Sans surprise, ces applications factices sont parfois…

Google Play Store : 17 000 applications Android vous espionnent en permanence

17 000 applications Android du Google Play Store espionnent leurs utilisateurs en permanence, révèlent des chercheurs en cybersécurité. En opposition totale avec les règles de confidentialité mises en place par Google, elles collectent les données de votre smartphone à votre insu. Leur but…