Comment 15 millions de téraoctets sont partis en fumée chez Western Digital et Toshiba ?

Western Digital et Toshiba ont perdu environ 15 millions de téraoctets de semi-conducteurs à cause d’une panne d’électricité dans un site de production qu’ils partagent. Un coup dur qui pourrait provoquer une hausse du prix des SSD.

toshiba ssd

Le 15 juin 2019, une panne d’électricité d’envergure touchait le site de Yokkaichi Operation au Japon, où Western Digital et Toshiba produisent leur mémoire Flash NAND. Une coupure de courant de seulement 13 minutes qui a provoqué plus de deux semaines de mise à l’arrêt de la production et dont les conséquences commencent à être chiffrées. Et ce n’est pas beau à voir.

Toshiba et Western Digital pourraient augmenter le prix des SSD

Western Digital indique que la mesure précise de l’impact de l’événement est encore en cours, mais l’entreprise s’attend à une perte de 6 exabytes, soit 6 millions de téraoctets. Du côté de Toshiba, pas encore de chiffres officiels. Mais environ 60% de la production de Yokkaichi (d’où sort 35% des semi-conducteurs NAND Flash au monde) est dédiée à Toshiba, qui pourrait avoir perdu 9 millions de téraoctets dans le processus selon les premières estimations. Ce sont donc environ 15 millions de téraoctets qu’il va manquer pour alimenter le marché.

Lire aussi : Western Digital annonce un disque dur de 40 téraoctets d’ici 2025

L’une des principales répercussions possibles à ce problème pourrait être l’augmentation du prix des SSD dans les mois qui viennent. On ne sait pas encore dans quelle mesure cependant. D’autres fournisseurs de mémoire, Samsung en tête, pourrait en profiter pour écouler ses stocks et ajuster l’offre, évitant ainsi une hausse de prix trop conséquente. Cela tombe en tout cas à pic pour le géant sud-coréen : Samsung a annoncé une baisse de 60% de ses bénéfices en avril 2019, notamment due à cause d’une chute des prix des semi-conducteurs.

Pour d’autres par contre, cela pourrait être la douche froide. Si pour compenser la baisse de production, Toshiba facture par exemple plus cher à Apple sa technologie de stockage utilisée dans les MacBook Pro, la firme de Cupertino devrait devoir répercuter cela sur ses marges.

Source : Business Wire

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Samsung va fabriquer les GPU des cartes graphiques Nvidia GeForce

Nvidia mise sur Samsung. Le groupe américain a officiellement annoncé que c’est le fondeur sud-coréen qui allait fabriquer ses GPU gravés en 7nm pour ses prochaines générations de cartes graphiques. Un marché jusqu’ici tenu par les Taïwanais de TSMC, dont…

USB 4 : les premiers appareils compatibles arrivent en 2020

Les spécifications de la norme USB 4 sont presque finalisées. L’USB-IF a annoncé que les premiers appareils compatibles sortiront en 2020. Les caractéristiques avaient été en partie dévoilées en mars dernier. On sait notamment que la nouvelle génération de l’USB…

Huawei reporte le lancement de son nouveau PC portable MateBook

Huawei a indéfiniment reporté le lancement d’un nouvel ordinateur portable de la gamme des MateBook. Privé de Windows et de processeurs Intel suite au décret de Donald Trump, la marque chinoise aurait mis l’entièreté de sa division PC en stand-by. …

Microsoft prépare un PC Surface pliable avec deux écrans

Microsoft travaille sur une Surface pliable équipée de deux écrans. Le PC aurait même fait l’objet d’une première démonstration en interne. Si la firme a vraisemblablement enterré l’idée de sortir un smartphone pliable sous Windows, elle continue visiblement de développer…