Free Mobile : fin de l’itinérance sur le réseau Orange plus tôt que prévu

Maj. le 11 décembre 2018 à 11 h 08 min

Lors d’un entretien accordé au Figaro, le nouveau président de l’Arcep, Sébastien Soriano, est revenu sur les chantiers qui l’attendent. Parmi les dossiers soulevés, celui de l’itinérance des réseaux et notamment l’exploitation des antennes Orange par Free Mobile. La fin du contrat initialement prévue en 2018 pourrait bien intervenir plus tôt dans certaines zones. C’est en tout cas la volonté du nouveau président de l’Arcep.

clients free mobile fin itinerance reseau orange

Free pourrait bien ne plus profiter du réseau Orange plus tôt que prévu. A l’origine, l’accord d’itinérance signé entre Orange et Free mobile devait prendre fin en 2018 mais le nouveau président de l’Arcep compte bien attaquer le dossier plus tôt que prévu. Le « sevrage » devrait débuter dès 2016 en commençant par les zones denses. Pour les zones moins denses, les réseaux mutualisés seront toujours autorisés.

Car cet accord, Sébastien Soriano estime qu’il n’est valable qu’à très court terme. Il a permis à Free Mobile de se faire une place le marché mobile français mais il est maintenant temps pour le quatrième opérateur de voler de ses propres ailes.

Le président de l’Arcep l’affirme, il ne veut pas que l’itinérance se transforme en « drogue de substitution ». La loi Macron, qui a franchi en force l’étape du vote de l’Assemblée Nationale grâce à l’article 49.3, devrait donner de nouvelles armes à l’Arcep pour mener à bien ses projets.

Dans tous les cas de figure, Free Mobile va devoir accélérer ses investissements s’il veut encore être compétitif en 2016. Pour la 3G, l’opérateur a plutôt bien travaillé, mais concernant la 4G ce n’est pas encore ça même si le déploiement est rapide. Free a donc encore un an pour se préparer et pour pouvoir rester compétitif.

Car Sébastien Soriano l’affirme, un marché à quatre opérateurs est ce qu’il y a de mieux pour les consommateurs. Si un duopole Orange-Free et Bouygues-SFR se constituait ce serait « la pire situation pour l’investissement et les prix ».

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !