Chrome : Google vous offre 15000 dollars si vous découvrez un bug critique

 

Afin d'augmenter l'envie des découvreurs de bugs, Google a augmenté les primes proposées sur son navigateur Chrome. Cela permet de maintenir un intérêt ludique certain chez les hackers et peut-être aussi d'éviter que certaines failles tombent entre de mauvaises mains. Google veut ainsi s'assurer de disposer du navigateur le plus fiable possible en toutes circonstances ou, du moins, aspire à cet objectif.

C'est sur le blog officiel de Chromium que Google a révélé les nouvelles conditions d’obtention des primes proposées. Suivant la gravité de la faille rencontrée, il y aura une récompense plus ou moins importante, sachant que celle-ci se situe désormais entre 500 et 15000 dollars. Dans les faits, il n'y a pas vraiment de règles et la firme de Mountain View a déjà rétribué bien au-delà de ces sommes quand il s'agissait de bugs critiques particulièrement nocifs.

Réservées à tous, ces fameuses primes exceptionnelles récompensent à la fois pour le travail de recherche mais aussi pour le dossier complémentaire qui détaille tout le mode opératoire. C'est seulement après avoir eu connaissance de tous les aspects du problème rencontré que Google ouvre la tirelire ou pas.

Et pour les petits malins qui se voient déjà remporter les 15000 dollars, signalons que l'équipe en charge de Chrome (qui est d'ailleurs récemment passé au Material Design) a des règles bien plus strictes que les petits paliers de 500 dollars. Ainsi, il faudra non seulement avoir un dossier complet comme expliqué précédemment mais aussi un code d'exploitation prêt à l'emploi qui permettra aux développeurs de vérifier de suite la véracité de la faille documenté.

La mise en place de cette nouvelle grille des récompenses est effective depuis le 1er juillet. Les découvreurs de bugs à cette date auront peut-être la surprise d'obtenir un complément d'argent de la part de Google histoire de se mettre à niveau avec les nouvelles règles en vigueur. Une attitude très fair-play de la part de la firme de Mountain View qui prend soin de l'importante communauté de hackers qui s'intéresse à Chrome.

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
kaspersky smartphone
Kaspersky va lancer un smartphone “impossible à pirater”

Kaspersky Lab est en train de développer un smartphone présenté comme “impossible à pirater”, selon le PDG de la firme Eugène Kaspersky. La firme semble désormais mettre toute son énergie dans de nouvelles initiatives autour de la vie privée et…

top 200 pires mots passe 2020
Voici le top 200 des pires mots de passe de 2020

Le top 200 des pires mots de passe de l’année 2020 est désormais disponible. Comme tous les ans, l’indémodable 123456 arrive en tête du classement. Parmi les thématiques favorites des internautes, on trouve le divertissement, les grossièretés, les prénoms ou les suites de chiffres….

tesla powerwall faille
Tesla : une importante faille de sécurité menace les batteries Powerwall

Des chercheurs en sécurité informatique ont détecté une faille de sécurité importante dans le Tesla Backup Gateway, le système qui gère les connexions au réseau des Powerwall, les batteries de stockage d’énergie domestiques du constructeur. En 2015, Tesla a lancé…

carte sim arnaque
Elle se fait pirater sa carte SIM et perd 17 000 €

Un pirate a réussi à pirater la carte SIM d’une utilisatrice à de multiples reprises, interceptant à sa place les SMS de double authentification. Malgré de nombreuses tentatives pour stopper le processus, le hacker a réussi à voler 17 000…