La Chine censure désormais les vidéos de bananes qu’elle juge trop sensuelles

Maj. le 4 octobre 2018 à 23 h 06 min

Si en France on nous pousse à avaler cinq fruits et légumes chaque jour, en Chine, certaines vidéos de bananes sont désormais interdites. Une initiative qui suit la démarche de censure opérée par le gouvernement chinois qui interdit également les sites pornographiques suite à une enquête lancée le mois de dernier par le Ministère de la Culture mais pourquoi s’en prendre aux bananes ? 

chine bananes

Si la banane peut effectivement être considérée comme un symbole phallique, c’est bien la première fois qu’on voit une telle censure s’opérer, ceci dit les circonstances sont particulières et les dites vidéos plutôt suggestives. Les sites pornographiques étant interdits en Chine, certaines plateformes de steaming n’hésitent pas à contourner la loi en montrant des jeunes femmes devant leur devant leur webcam en train de manger des bananes d’une façon…durons-nous…plus que sensuelle.

Seulement voilà, le régulateur chinois n’est pas dupe et vient de prendre la décision d’interdire ces vidéos qui, pour la plupart, servaient à pousser le spectateur à effectuer des achats. Une décision qui pourrait prêter à controverse puisque certaines de ces jeunes femmes qui font mine de prendre leur goûter devant la caméra seraient mineures, 60% d’entre elles ont d’ailleurs moins de 22 ans En outre, 26% des spectateurs dont les trois quarts sont de sexe masculin seraient également mineurs.

  • Lire également : Marc Dorcel lance une campagne ultra audacieuse sur Facebook

Reste maintenant à définir comment le régulateur décidera si une vidéo est trop audacieuse. Quelle sera la limite ? En outre, interdire les bananes, c’est bien beau mais comme le précise un utilisateur de ces plateformes vidéo, il sera toujours possible de contourner cette interdiction qui ne concerne visiblement que les vidéos de bananes, les bas et les porte-jarretelles :

« Ils vont tous se mettre à manger des concombres et si ça ne convient pas, de l’igname. »

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Son iPhone bloque un tir de flèche et lui sauve la vie

Un Australien visé par un tir de flèche a été sauvé par son iPhone, qui a pris l’impact à sa place. Son agresseur, armé d’un arc, l’aurait touché à la poitrine sans la présence du mobile.  Le smartphone est un…

Ce Youtubeur fou démonte sa Freebox avec une masse habillé en licorne

Ce Youtubeur fou a décidé d’extraire le disque dur de sa Freebox Revolution avant d’exploser celle-ci à la masse. Pour pimenter le tout, le vidéaste s’est tout simplement déguisé en… licorne.  GeekCorne, une nouvelle chaîne YouTube ne dépassant pas les 130 abonnés,…

Ce site web crée des photos de personnes qui n’existent pas

Un étonnant site web capable de générer à l’infini des photos de personnes qui n’existent pas vient d’être mis en ligne. Conçu par Nvidia, le site utilise l’intelligence artificielle et d’impressionnants algorithmes pour concevoir un visage de A à Z. Chaque…

Tesla : les conducteurs adorent le coussin péteur virtuel

Tesla présentait il y a quelques mois un easter egg très particulier caché dans ses voitures électriques : un mode « coussin péteur virtuel » qui pourrait vous faire foncer les sourcils, mais qui correspond bien à l’image décalée que…

Pour ne plus perdre ses AirPods, elle les transforme en boucles d’oreilles !

Les AirPods, les écouteurs sans fil d’Apple, glissent parfois par accident hors des oreilles de leurs utilisateurs. Pour éviter de les perdre, cette utilisatrice a tout simplement décidé de les transformer…en boucles d’oreilles. Sa création est même disponible à la vente sur internet, pour la somme…

Pourquoi Google Earth cache cette mystérieuse île russe ?

Google Earth cache l’île de Jeannette, une île russe située dans la mer de la Sibérie orientale. A la place de la péninsule, on ne trouve qu’une grosse tâche noire. Pourquoi le service de cartographie gomme-t-il cette île de ses…