Charlie Hebdo : les attaques des djihadistes contre les sites web français s’intensifient !

Maj. le 12 mars 2019 à 10 h 46 min

La cyber-guerre initiée par les Anonymous contre les djihadistes prend des proportions de plus en plus importantes. Souvenez-vous, suite aux attentats survenus à la rédaction de Charlie Hebdo, le collectif de hackers baptisé Anonymous, avait promis d’attaquer les sites web djihadistes.

Ils avaient ainsi rendu publiques les comptes Twitter des terroristes et commencé à fermer des sites web. Mais c’était sans compter sur une riposte de leurs opposants qui ont dès le lendemain piraté une centaine de sites web français, principalement des mairies, centres hospitaliers, universités et petites entreprises.

charlie hebdo attaques djihadistes sites web français intensifient

Mais selon le site Zataz Mag, les attaques des cyber-terroristes se sont considérablement intensifiées. Et aujourd’hui on dénombrerait pas moins de 19 000 sites web victimes de 27 groupes de hackers djihadistes venant du monde entier. La majorité d’entre eux sont encore des petites structures et toujours des institutions, particulièrement des centres hospitaliers.

Toujours selon Zataz Mag les terroristes n’ont pas eu beaucoup de difficultés à pirater les sites en question. La plupart étant « des CMS, des applications Drupal, Joomla, WordPress tout simplement non mis à jour » il a suffi aux hackers de déchiffrer les mots de passe administrateur trop faiblement sécurisés.

19 000 sites web en 48 heures ça commence à faire beaucoup. La provocation des Anonymous a causé une riposte de plus grande ampleur comme le redoutaient les autorités. De plus, nous avons appris aujourd’hui qu’un membre haut placé du commandement américain avait vu ses comptes Facebook et Twitter piratés par les cyber-terroristes.

Même si cela requiert davantage de préparation et de travail, les djihadistes sont capables de franchir les barrières de sécurité. Pour le moment en France ce sont des « petits sites » qui sont touchés. Mais à ce rythme on est en droit de se demander jusqu’où tout ça va mener.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Wikipédia est désormais banni en Chine, dans toutes les langues

Wikipédia n’est plus accessible en Chine. Le gouvernement chinois a décidé de bannir intégralement l’encyclopédie en ligne qui subissait déjà des mesures restrictives. Il n’est désormais plus possible d’y accéder dans l’Empire du Milieu, quelle que soit la langue utilisée….

Ebay : payer en Bitcoin bientôt possible ?

Ebay pourrait bientôt permettre de payer vos achats en Bitcoin. Une affiche publicitaire placardée dans le métro new-yorkais tease en effet l’arrivée d’une nouvelle option de paiement en cryptomonnaies.  Une immense affiche publicitaire Ebay a fait son apparition dans le…

Firefox va bloquer les extensions qui contiennent du code malicieux

Mozilla apporte des changements à la politique de sécurité et de confidentialité de Firefox. Dès juin 2019, de nombreux modules complémentaires seront bannis du store du navigateur. Les extensions qui contiennent du code malicieux sont particulièrement visées. Mozilla a fait…

La 5G pourrait rendre les prévisions météo moins fiables

La 5G utilise des fréquences semblables à celles observées par une partie des instruments des satellites d’observation météorologique. Des scientifiques s’inquiètent dans Nature de l’impact que ces ondes peuvent avoir sur la collecte de données. Ils estiment que les prévisions…

Avengers Endgame est déjà disponible en téléchargement illégal

Avengers : Endgame est assuré de faire un carton au cinéma. Mais le film pourrait bien également battre des records de piratage. D’ailleurs, quelques heures après sa sortie au cinéma, il était déjà disponible en téléchargement illégal par torrent. Seulement…

Google accusé d’avoir saboté Firefox pendant des années

Google aurait-il saboté Firefox pour imposer son navigateur Chrome ? C’est en tout cas ce qu’affirme un ancien cadre de Mozilla. Selon lui, Google a délibérément laissé traîner des bugs qui affectaient spécifiquement Firefox dans ses services en ligne. Une…