Charlie Hebdo : les Anonymous sous le feu des critiques

En ces temps tragiques, l’annonce hier des Anonymous de combattre les ennemis de la liberté d’expression avait été accueilli avec un enthousiasme bien réel auprès des sympathisants éplorés suite à l’attentat contre Charlie Hebdo. Mais après les louanges, place à un concert de critiques qui mettent en avant qu’une telle vengeance aurait des effets catastrophiques à moyen terme.

Nous nous en étions fait l’écho et bon nombre de réactions étaient largement bienveillantes à ce projet qui visait essentiellement à commettre des attaques de type DDOS ainsi que des suppressions de contenus sur des sites à la sécurité très légère pour déstabiliser les oppresseurs . L’idée était de renverser tous les ennemis de la liberté d’expression sur le web. Une utopie ?

Anonymous, des critiques sur les attaques contre les ennemis de la presse

Au-delà de ce projet, des voix s’élèvent pour fustiger le projet des activistes masqués. Ainsi Olivier Laurelli, aka Bluetouff, explique que ce serait largement contre-producteur, voire pire, que de tels actes pourraient venir bousculer le travail des enquêteurs et gêner certaines avancées dans ce domaine.

« Ce n’est pas en lançant des attaques par déni de service que l’on va régler quoi que ce soit. », dit-il à l’AFP. Le spécialiste en informatique fait ainsi part des ses nombreuses craintes quant au projet de vengeance des Anonymous qui pourraient mener à des effets contraires à ceux souhaités.

La police se joint aux critiques en rappelant que de nouvelles directives sont en train d’être mises en place en France. Ces dernières devraient permettre un meilleur blocage de sites faisant l’apologie du terrorisme et prônant le Jihad. Toute l’administration nécessaire se voit ainsi infiniment réduite afin d’accélérer le processus en cas de détection d’un site contrevenant aux valeurs de la république française.

Les nouvelles mesures évoquées, déjà vues par Bruxelles, devraient être définitivement validées ces prochains jours. Reste alors à voir ce que décideront les Anonymous. Poursuivre les représailles ou rentrer dans le rang ? Nous suivrons la suite des événements avec attention.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Radars : la chasse aux véhicules sans assurance est ouverte

Se faire flasher par un radar sans assurance peut désormais coûter très cher : un nouveau fichier des véhicules assurés entre en vigueur. Conséquence : en cas d’infraction constatée par un radar, le fichier pourra être consulté pour savoir si…

Hadopi accuse Facebook, Twitter et YouTube de servir au piratage

La Hadopi vient de publier un niveau rapport qui met en lumière le rôle de YouTube, Facebook, Twitter ou encore Reddit dans l’ampleur grandissante du piratage. Selon l’autorité, 16% des pirates Français utilisent les réseaux sociaux pour accéder aux films,…

Tesla Model Y : la production serait avancée au premier semestre 2020

Au cours de la présentation de son nouveau SUV électrique Model Y, Tesla avait indiqué que les commandes seraient honorées à partir de fin 2020, voire même début 2021 pour l’Europe. Cependant, une source anonyme a dévoilé l’information selon laquelle l’entreprise accélère…

Model 3 : Tesla dévoile son crash test officiel en vidéo

Tesla vient de mettre en ligne une vidéo présentant les crash tests de la Model 3 réalisés dans son laboratoire dédié en Californie. Afin de s’assurer de la sécurité de ses voitures électriques, le constructeur automobile réalise en effet de nombreuses simulations en interne avant…

Audi arrête de rêver et suspend son projet de voiture volante

À l’occasion du salon international de l’automobile de Genève de 2018, Audi avait présenté un étonnant concept à mi-chemin entre une voiture électrique autonome et un drone, en association avec Italdesign et Airbus. Le constructeur automobile annonce maintenant se retirer du…

Sécurité : Huawei subirait un million de cyberattaques par jour

D’après le chef de la sécurité de Huawei, l’entreprise repousserait une quantité impressionnante d’attaques informatiques. Des attaques à travers le monde entier, et des autorités américaines qui n’y seraient pas étrangères, selon l’entreprise. Si Huawei doit faire face à l’ire…