Brillo officiel : Google se lance dans l’internet des objets

Maj. le 13 avril 2016 à 9 h 49 min

Google nous aréservé un bon paquet de surprises lors de la conférence de développeurs Google I/O. Le géant américain a présenté comme prévu la prochaine version d’Android, Android M, mais pas seulement. La firme de Mountain View a aussi dévoilé un nouvel OS Android dédié entièrement à ce que l’on appelle « Internet of Things ».

android brillo autre os android m

Google a présenté lors de sa keynote à la Google I/O un tout nouvel OS capable de faire communiquer des appareils de faible puissance avec d’autres appareils connectés aux alentours. C’est ce que l’on appelle « Internet of Things » (Internet des objets).

Pour le moment, le nom de code de ce nouvel OS est « Brillo ». Il vient donc compléter les Android Wear, Android TV et consort et permettra de faire communiquer tous les appareils connectés à Android. C’est le système nommé Weave qui assurera la communication entre les appareils.

brillo weave officiel internet des objets

Google explique que « Brillo » sera intégré à la plupart des objets de la maison comme les réfrigérateurs. Au début l’OS devrait se contenter du strict minimum en allant à l’essentiel et ne sera pas un OS complet comme Android Lollipop avec des applications et des services mais tous les appareils connectés pourront être pilotés depuis n’importe quel appareil mobile Android.

Et c’est plutôt logique puisque ce prochain OS Android sera destiné à des objets connectés qui ne requièrent que très peu de besoins en hardware. Ils embarqueraient par exemple à peine 32 Mo ou 64 Mo de RAM. De plus, ils auraient des rôles assez basiques et leur gros point fort serait qu’ils ne consommeraient que très peu d’énergie.

Dans tous les cas de figure, il semble que les géants du high-tech misent gros sur le fameux « Internet of Things ». Samsung avait tenu une conférence entièrement dédiée à sa vision de l’avenir via l’Internet des Objets. D’ailleurs le coréen mise tout sur Tizen pour construire ce futur.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Linky encore impliqué dans un incendie, Enedis dément

Le compteur Linky aurait déclenché un nouvel incendie trois mois seulement après son installation. C’est la seconde fois que le compteur électrique se retrouve sur le banc des accusés. Cet événement fait suite à un premier incendie dans cette même…

Linky : le compteur électrique aurait déclenché un incendie, Enedis dément

Linky, le compteur électrique polémique d’Enédis, aurait déclenché un incendie. Deux semaines après son installation chez un couple de retraités, le compteur connecté aurait tout simplement explosé, assure la police. De son côté, Enedis garantit que les compteurs Linky ne peuvent pas exploser.  Samedi 13 octobre…