Bourse : Apple double Amazon avec 943,4 milliards de dollars de capitalisation

Apple vaut désormais 943,4 milliards de dollars, une capitalisation qui la place à 6% de devenir la première entreprise de l’Histoire à dépasser les 1000 milliards de dollars de capitalisation boursière. Un véritable retournement de situation alors que ces derniers mois, c’était plutôt Amazon qui semblait en bonne position pour atteindre ce chiffre symbolique. La rentabilité de la firme de Cupertino a été stimulée par l’annonce des bons chiffres de vente de l’iPhone (en particulier ceux de l’iPhone X) ainsi que par les investissements de Warren Buffet. 

apple bourse

Apple est aujourd’hui l’entreprise qui est la mieux placée pour dépasser les 1000 milliards de dollars de capitalisation boursière. Une limite symbolique que l’on pensait pourtant ces derniers mois pratiquement acquise à Amazon. Mais avec 943,4 milliards de dollars de capitalisation, Apple est désormais à seulement 6% du saint des saints, tandis qu’il manque encore à Amazon une hausse de 29% de sa capitalisation pour l’atteindre. Ce regain de valorisation des actions de la firme de Cupertino a eu lieu essentiellement au cours du dernier trimestre.

Apple passe devant Amazon : 943,4 milliards de dollars de capitalisation en bourse !

Deux événements expliquent ce rebond de la valorisation des actions Apple. D’abord, l’iPhone : depuis longtemps c’est la section la plus rentable de la firme de Tim Cook. Au premier trimestre 2018, il représentait quelques 70% des revenus de la firme. Alors que plusieurs analystes penchaient pour un essoufflement sur fond de mauvaises ventes de l’iPhone X, la firme a su les faire mentir lors de l’annonce de ses résultats le 1er mai 2018. Tim Cook a ainsi révélé des ventes en hausse de 3,1% par rapport au même trimestre que l’année dernière, essentiellement à cause, justement, de l’iPhone X.

Ensuite parce que le célèbre investisseur américain Warren Buffet vient d’annoncer le rachat de 75 millions d’actions de la firme, soit pratiquement 15 milliards de dollars. Un quasi-adoubement, d’autant plus que l’investisseur se tient en général à l’écart des valeurs technologiques. Il avait alors expliqué à la chaîne américaine CNBC qu’Apple est aujourd’hui l’entreprise américaine générant le plus de profits, deux fois plus que la deuxième entreprise américaine la plus rentable, c’est à dire Amazon.

De fait, lors du premier trimestre 2018, Apple a réalisé un profit de 13,8 milliards de dollars, soit 43% plus que  les 9,3 milliards de dollars générés par Amazon depuis sa création en 1995. Reste que pour l’instant la bonne santé d’Apple reste encore très dépendante de l’iPhone, malgré une poussée des services. La croissance de la firme dépend donc encore beaucoup du succès de chaque sortie d’un nouveau flagship. Pour éviter de trop en dépendre, et maintenir sa forte croissance sur le long terme, Apple a donc besoin d’un nouveau produit capable de performer autant que ses smartphones.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
L’iPad Pro 2018 apparaît chez un fabricant de coques

L’iPad Pro 2018 commence à montrer ses lignes très épurées à quelques semaines de sa présentation. Jusqu’ici nous n’avions qu’une photo de piètre qualité d’un rendu sur un écran d’ordinateur. Mais les fabricants de coque commencent semble-t-il à recevoir des…