Blackberry et Samsung nient les rumeurs d’un éventuel rachat

 

En 2012 des rumeurs couraient déjà au sujet d’un possible rachat de BlackBerry par Samsung et c’était encore le cas cette nuit. Beaucoup d’informations précisent ont été dévoilée à ce propos durant ces dernières heures, mais les deux firmes ont démenti ces informations pas plus tard que ce matin. La discussion entre les deux constructeurs n’a-t-elle jamais eut lieu ou n’ont-elles tout simplement pas trouvé d’accord ?

Blackberry et Samsung n'auraient pas discuter
A gauche, PDG de BlackBerry : John S. Chen. A droite, directeur de la branche mobile de Samsung : Jong-kyun Shin.

Selon Reuters, Samsung aurait approché BlackBerry au sujet du rachat pur et simple de la firme d’un montant pouvant aller jusqu’à 7,5 milliards de dollars. Une source proche des négociations affirme que ce serait pour récupérer la flopée de brevets qui appartiennent à la firme canadienne.

Toujours selon cette même source, deux dirigeants des firmes se seraient rencontrés la semaine dernière pour évoquer ce rachat. Rappelons que les deux constructeurs se sont déjà entendus sur le domaine de la sécurité, ils sont donc assez proches pour pouvoir entamer ce genre de négociation.

La firme canadienne souffre énormément de la concurrence féroce dans l’univers de la téléphonie avec moins de 1% de parts de marché. Ce rachat pourrait donc insuffler un nouveau souffle de vie pour un avenir possible des smartphones à claviers physiques. Malgré tout, le constructeur canadien a déclaré « BlackBerry n’a pas engagé de discussions avec Samsung » dans un communiqué officiel.

Blackberry et Samsung n'auraient pas discuter

De son côté, Samsung a aussi nié cette négociation en disant « les articles à propos d’une acquisition sont sans fondement » . En 2013, le CEO de Lenovo n’avait pas écarte la possibilité du rachat de BlackBerry en déclarant qu’une telle chose « pourrait éventuellement avoir du sens » , cette dernière est vouée à disparaître (en tout cas sous cette forme) selon beaucoup d’observateurs du milieu.

Difficile de savoir qui de Reutors ou des firmes concernées disent la vérité, en tout cas aucune promesse d’achat n’a été faite. En cas de retournement de situation, le gouvernement canadien devra dans tous les cas analyser le projet de rachat. Selon vous, BlackBerry devrait-il penser à cette solution ?

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
xiaomi redmi 9
Xiaomi devance Apple et devient le numéro 3 du marché du smartphone

Xiaomi a vendu plus de smartphones dans le monde qu’Apple au cours du troisième trimestre de l’année 2020. Malgré un climat économique difficile, le groupe chinois a écoulé plus de 44,4 millions de téléphones mobiles pendant la période, reléguant le…

facebook libra janvier 2021
Libra : Facebook lancerait finalement sa cryptomonnaie en janvier 2021

Libra, la cryptomonnaie développée par Facebook, serait finalement lancée dans le courant du mois de janvier 2021. Sous la pression exercée par les régulateurs financiers, le réseau social aurait accepté de revoir ses ambitions à la baisse. Adossée au dollars, la devise…

Smartphone
Bientôt une taxe copie privée sur les smartphones d’occasion ?

La taxe copie privée doit-elle être appliquée aux smartphones vendus sur le marché de l’occasion ? C’est en tout cas le souhait de la commission Copie Privée. Afin de compenser la baisse de la rémunération annuelle perçue par les ayant…

teletravail taxe etude
Des économistes veulent instaurer une taxe sur le télétravail

Des économistes de la Deustch Bank estiment que les télétravailleurs devraient payer une taxe supplémentaire, pour compléter les revenus des travailleurs modestes contraints de se rendre sur leur lieu de travail. Après la taxe sur les casques audio ou encore…

casque audio taxe
Taxer les casques audio ? Une loi est en discussion à l’Assemblée

Des députés LREM souhaitent taxer « les matériels destinés à l’écoute de contenus sonores » pour aider au financement de l’industrie musicale et du spectacle. Après la redevance TV sur les smartphones et ordinateurs, des députés LREM souhaitent instaurer une taxe inédite…